La Région Bretagne, partenaire principal de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Route du Rhum
Mercredi 2 mars 2022 à 6h38

Aussi incontournable que peut l’être Saint-Malo, port de départ de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, la Bretagne est, depuis 44 ans, la région qui donne à la course son impulsion et lui offre, par ses rivages et ses eaux, un écrin unique.

©Alexis COURCOUX
Aussi incontournable que peut l’être Saint-Malo, port de départ de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, la Bretagne est, depuis 44 ans, la région qui donne à la course son impulsion et lui offre, par ses rivages et ses eaux, un écrin unique.

Au-delà de donner un cadre exceptionnel aux préparatifs et au coup d’envoi de la plus célèbre des transatlantiques en solitaire, la Bretagne est aussi et surtout un territoire économiquement tourné vers le large. Un territoire qui accueille aujourd’hui une filière nautique forte de 2 000 entreprises (7 440 emplois), dont 210 au cœur de la seule « Bretagne Sailing Valley ». Cet écosystème est aussi constitué de quelque 200 écuries nourrissant des projets sportifs actifs, de laboratoires de recherche et de cursus de formation. Soit, au final, dans la seule voile de compétition, des activités qui génèrent 85 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 1 300 emplois.

1 300 emplois dans le domaine maritime

En 1978, quand Michel Etevenon crée La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, il trouve en Bretagne l’enthousiasme et la détermination pour donner vie à celle qui deviendra la plus mythique des transatlantiques en solitaire. Partenaire principal de la course, la Région, aujourd’hui présidée par Loïg Chesnais-Girard, n’a, depuis 44 ans, jamais failli à sa fidélité à l’épreuve. C’est aussi le territoire, maritime par excellence, dont sont issus le plus de marins alignés sur la ligne de départ, mais aussi les organisateurs, partenaires et prestataires, qui permettent à l’évènement d’avoir lieu tous les quatre ans.

Ce statut d’acteur nautique essentiel et incontournable, la Région Bretagne l’encourage et le cultive. C’est en effet la volonté de la collectivité d’accompagner les skippers d’exception et les entreprises du secteur, en initiant notamment des interactions entre eux. Cette rencontre entre les sportifs, d’un côté, et le tissu économique maritime, de l’autre, a notamment permis l’émergence d’une filière d’excellence, unique au monde, connue sous le nom de « Bretagne Sailing Valley ». Aux aventures humaines et sportives, cette filière, soutenue par la Région, associe depuis toujours des défis technologiques, allant de la conception des bateaux au déroulement des courses. C’est tout un écosystème constitué d’industriels, entreprises, écuries et projets sportifs, centres de recherche et de formation, qui apporte des savoir-faire diversifiés (matériaux, calcul de structure, architecture et construction, équipements, électronique, numérique) à de nombreuses autres filières bretonnes à commencer par le nautisme, mais également les énergies marines renouvelables, l’aéronautique, la navale, le spatial ou encore, tout récemment, le transport maritime propulsé par le vent.

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne : « La Région Bretagne se félicite d’accueillir à nouveau tout l’écosystème humain de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe pour le départ de sa 12e édition. Organisateurs, entreprises partenaires et collectivités, armateurs : chacun et chacune participent, sur terre comme sur mer, au rayonnement de cette formidable course, bien au-delà de sa ligne d’horizon. Partageant le goût de l’effort et de l’excellence cher aux sportifs, la Région Bretagne soutient activement l’organisation de cette compétition légendaire.

Propriétaire du port de Saint-Malo qu’elle met à disposition à cette occasion, la Région, en coordination avec ses partenaires, mobilise ses équipes pour que l’évènement se déroule dans les meilleures conditions et en toute sécurité

Cette année, pour son 44e anniversaire, le village s’agrandit et les bateaux, dont la plupart sont équipés des technologies élaborées dans la Bretagne Sailing Valley, seront tous alignés le long des quais d’intra-muros. Ce sera l’occasion de nous retrouver dans une effervescence partagée et d’encourager les navigateurs et navigatrices. Ils s’élanceront le 6 novembre, sur un parcours inchangé depuis 1978 mais qui voit chaque fois leurs exploits renouvelés. »

Course au large : la Bretagne en pointe !

La richesse de ce tissu économique et le dynamisme de la filière nautique au sens large, placent la Bretagne au premier plan des pourvoyeurs de talents sur la ligne de départ de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. S’il ne suffit pas d’être breton pour s’imposer dans les eaux guadeloupéennes, rares sont les marins qui, ces dernières années, n’ont pas choisi de poser leur sac à l’Ouest pour mener un projet gagnant. A Lorient, Concarneau ou Port-La-Forêt, les talents pullulent et l’émulation donne de grandes choses. A l’heure de se tourner vers un cabinet d’architecture pour dessiner une nouvelle monture et un chantier naval pour lui donner vie, l’excellence bretonne en la matière, très largement, est plébiscitée. Voilerie, accastillage, gréement, électronique embarquée, équipements de survie… la Bretagne est en pointe dans tous les domaines. Autant d’arguments qui l’associent de manière naturelle et historique à la plus exigeante des courses transatlantiques en solitaire.

Joseph Bizard, Directeur Général d’OC Sport Pen Duick : « Depuis sa première édition, La Route du Rhum – Destination Guadeloupe peut compter sur le soutien de la Région Bretagne. La plus mythique des transatlantiques en solitaire est un évènement régional à portée nationale et internationale et notre souhait est de préserver ce caractère de la course.

Partenaire institutionnel et économique essentiel, propriétaire du port de Saint-Malo qu’il nous met à disposition, la collectivité territoriale apporte également à l’évènement une dynamique économique qui nous permet, tous les quatre ans, d’accueillir de nouveaux partenaires, portés par cet élan breton.

La Région Bretagne, par la compétence et l’engagement de ses équipes, nous donne en tant qu’organisateurs, la possibilité d’avancer en toute confiance et de travailler dans la durée. Ces échanges se font tout au long de l’année, grâce au lien historique qui nous unit dans le cadre d’un accord qui couvre nos différentes épreuves.

Enfin, si la flotte de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe s’ouvre évidemment à tous les marins du monde, que serait-elle sans les Bretons et sans les savoir-faire locaux en matière de préparation, d’entraînement, de construction, d’innovation et d’excellence maritime ?

La Région Bretagne est le berceau de la course et plus que jamais son avenir ! ».

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…