Port de Plouër-sur-Rance : naviguer à la campagne

Carnet de voyage
Mardi 6 avril 2021 à 6h33

Sur l’estuaire de la Rance, une fois passé le barrage, on arrive sur un vaste plan d’eau où l’on trouve de nombreux mouillages, mais il n’y a qu’un seul port à flot celui de Plouër-sur-Rance à une distance de 6 milles de l’écluse du barrage.

©Albert Brel
Sur l’estuaire de la Rance, une fois passé le barrage, on arrive sur un vaste plan d’eau où l’on trouve de nombreux mouillages, mais il n’y a qu’un seul port à flot celui de Plouër-sur-Rance à une distance de 6 milles de l’écluse du barrage.

Le port de Plouër-sur-Rance

Nautisme Article
© Albert Brel

Il a été construit au lieu-dit la Minotais et inauguré en 1991. Il est situé sur la rive ouest de l’estuaire à l’entrée d’une ria qui alimentait autrefois l’ancien moulin à marée. Le bassin du port est maintenu à flot par un seuil à la cote 6.50 mètres au-dessus du zéro des cartes et fermé par une porte basculante d’une largeur de 7.50 mètres qui s’abaisse lorsque le niveau atteint 8.30 mètres, à cette côte la hauteur d’eau au-dessus du seuil est de 1.50 mètres. 240 places sont disponibles sur ponton avec catway pour des bateaux d’une longueur maximum de 13 mètres, 10 places sont réservées pour les visiteurs. A l’extérieur du port, 150 mouillages sur bouées sont également gérés par le port et deux bouées marquées V1 et V2 sont réservées pour les bateaux en attente d’entrer au port.

Nautisme Article
© Albert Brel

La navigation

Pour se rendre au port de Plouër, la navigation ne pose pas de problème particulier, il suffit de suivre le balisage de la Rance mais, attention, de nuit il n’y a aucun feu à l’exception des deux marques latérales du chenal d’accès au port. Pour entrer dans ce dernier, on fait route en prenant l’alignement de l’axe de la porte d’accès par le clocher de l’église de Plouër, en respectant les feux d’entrée : un feu rouge porte fermée, deux feux rouges porte hors service, un feu rouge et un feu vert porte en manœuvre, un feu vert porte ouverte.

Nautisme Article

Les équipements

Nautisme Article
© Albert Brel

Les pontons sont équipés de bornes d’eau et d’électricité pouvant fournir un courant maximum de 10 ampères avec une temporisation à 24 heures. A la capitainerie, des toilettes et des sanitaires réservés aux usagers du port avec code d’accès, possibilité de location de vélo bien utile pour se rendre au village situé à environ 2 km, mais aussi de se faire livrer du pain à condition de le commander la veille à la capitainerie. Depuis la règlementation qui interdit les carénages sauvages sur la plage ou contre une cale avec rejet des anciennes peintures (antifouling) à la mer, la municipalité a installé deux aires de carénage, avec récupération des résidus de peintures, sur la zone portuaire. Ces équipements sont utilisés par deux chantiers qui assurent la sortie des bateaux de l’eau. Une aire de carénage submersible a été mise en place dans l’avant-port (cale des moulins). Cette aire (dalle en béton) d’une dimension de 35 x 6 mètres est utilisable par les plaisanciers uniquement sur réservation auprès du bureau du port et après paiement de la taxe. Cette dernière est fonction de la longueur du bateau (40 euros pour les moins de 6 mètres, 60 euros pour les plus de 12 mètres) avec une majoration de 10 euros pour les bateaux ne possédant pas de droit d’amarrage au port. Attention, cette aire est à la cote 10 mètres. Si votre bateau cale 1.50 mètres il faut au minimum une côte de 11.50 mètres et s’assurer que celle-ci est au minimum la même pour pouvoir repartir. Pour respecter l’environnement, on trouve sur le port (près du chantier naval) un bac de récupération des huiles de vidanges et des batteries usagées, une pompe à eau grise et les piles usagées peuvent être déposées à la capitainerie. Des poubelles (tri sélectif) sont également présentes ainsi qu’un lave-linge et un sèche-linge.  

Nautisme Article
© Albert Brel

Notre avis

Parmi les points forts de ce port, on peut citer l’accueil, la propreté, l’aire de carénage, le calme, les équipements et la facilité d’accès si on prend la précaution de bien respecter le balisage, les chantiers pour la manutention, les réparations et la possibilité d’y trouver un peu d’accastillage courant (visseries, anodes, peinture, etc.). Dans le bassin, deux oies évoluent librement. Cela change des canards, cygnes, etc. mais, attention, ce sont des gardiennes redoutables qui n’ont qu’une envie, vous attaquer si vous longez de trop près le bord du ponton. Si vous avez des enfants, mieux vaut les prévenir.

L’entrée du port peut être délicate à marée montante (ou descendante) à cause du courant. Il ne faut pas hésiter à mettre des gaz pour bien rester dans l’alignement, la largeur de la porte n’est que 7.50 mètres. Il faut également savoir qu’à l’exception d’un restaurant, il n’y a aucun commerce sur le port et pas de pompe à carburant. Il faut se rendre au village. Vous trouverez des commerces, des restaurants et une grande surface.

Nautisme Article
© Albert Brel

Vous pourrez faire aussi de jolies ballades sur les sentiers et découvrir des sites touristiques et patrimoniaux riches et intéressants (église Saint-Pierre et Saint-Paul, le château de Plouër…).

Nautisme Article
© Albert Brel

Pour toutes les informations sur le port et la navigation, pensez à consulter le Bloc Marine Atlantique ou à télécharger l'application Guides Escales sur votre smartphone ou tablette !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.