Maxence Zacharie, Honda Marine : « des offres vont être mises en place pour créer du business »

Equipements
Dimanche 10 mai 2020 à 16h30

Le confinement, l’interdiction de naviguer et le ralentissement économique touchent bien entendu tous les acteurs de l’industrie nautique y compris les motoristes. Nous avons interrogé Maxence Zacharie, Directeur du marketing « produits d’équipement » chez Honda Marine pour évoquer la situation avant une réouverture prochaine de la navigation de plaisance.

©Figaro Nautisme
Le confinement, l’interdiction de naviguer et le ralentissement économique touchent bien entendu tous les acteurs de l’industrie nautique y compris les motoristes. Nous avons interrogé Maxence Zacharie, Directeur du marketing « produits d’équipement » chez Honda Marine pour évoquer la situation avant une réouverture prochaine de la navigation de plaisance.

A l'image d'autres acteurs des loisirs et du nautisme, le département Marine de Honda a du organiser  ses activités à partir du 17 mars dernier. « Notre département marine est lié directement à l'activité de Honda en général. Dès le 18 mars dernier, notre siège a été fermé et il a été décidé de mettre l’ensemble de nos équipes en télétravail, exception faite pour quelques personnes qui ont pris des congés » nous explique Maxence Zacharie, directeur du marketing « produits d’équipement » chez Honda Marine . « A partir du 15 avril dernier, le chômage partiel a été mis en place pour plusieurs de nos collaborateurs, sauf pour le top management qui a fait un état des lieux et a étudié un plan de relance. Ce travail à temps partiel va durer jusqu'à une reprise progressive de nos activités à partir du lundi 11 mai notamment dans notre département marine & jardinage. Pour le moment, nous avons la chance en interne d'être relativement épargné par le virus et  le confinement a été bien vécu par l’ensemble des salariés. »

Pas de ruptures de stocks en pièces détachées ou en moteurs hors-bord

En ce qui concerne les livraisons, Maxence Zacharie se veut aussi rassurant. « Plusieurs importantes livraisons de moteurs pour les concessionnaires et chantiers ont eu lieu avant le début de la saison mi-mars. Nous n'avons pas eu de retard à déplorer pour les livraisons de moteurs hors-bord depuis le Japon car les usines sur place continuaient (et continuent) à tourner à plein régime. De plus, nous possédons en Belgique un important stock européen de pièces détachées et moteurs. » conclue-t-il. Aucune rupture de stock en moteurs, quelles que soient les puissances, n'est à prévoir d'ici cet été ou cet automne. 

Concernant l'impact financier de la crise du Covid-19 sur les activités de Honda Marine en France et en Europe, Maxence Zacharie se montre plus prudent. « C'est encore un peu trop tôt pour annoncer des chiffres. En revanche, il y aura probablement un impact visible sur les années à venir notamment avec certains chantiers italiens. Cette crise aura également un impact sur les activités de loisir d'ici la réouverture des ports aux plaisanciers probablement fin mai. » conclue-t-il. 

Des raisons objectives et une situation de crise qui poussent les équipes de Honda Marine à anticiper les mois à venir notamment en préparant des opérations spéciales et un soutien aux concessionnaires à travers la France. « Nous allons aider le réseau via des reports d'échéances et plusieurs supports d'ordre financier » explique-t-il. « Des offres vont être mises en place pour créer du business ainsi que des campagnes de communication pour générer du trafic chez les professionnels du nautisme. Dans cette période d'incertitude, je crois que les plaisanciers vont reporter l'achat d'un bateau neuf mais plutôt prévoir des dépenses d'équipements comme l'acquisition ou le changement d'un nouveau moteur hors-bord » affirme le responsable du marketing. 

Au départ du Vendée Globe et sur les salons nautiques ? 

A la question de savoir si Honda Marine participera ou non aux prochains salons nautiques de la rentrée comme le Grand Pavois de La Rochelle fin septembre ou le Nautic de Paris en décembre, Maxence Zacharie se veut pragmatique : « nous avons confirmé notre inscription mais rien n'est sûr à 100% car  nous sommes tributaire des informations parfois contradictoires du gouvernement et la tenue d'évènements avec plusieurs milliers de visiteurs. Malheureusement il y a beaucoup de choses qui nous échappe... ». L'occasion d'évoquer aussi le partenariat qui existe entre Honda Marine et le Vendée Globe dont le départ est prévu début novembre. « Nous serons présents aux Sables d'Olonne cet automne pour le départ de la course quelles que soient les circonstances et même sans un village officiel. Des moteurs hors-bord ont déjà été livrés et plusieurs sont en cours de montage sur les semi-rigides Highfield » affirme Maxence Zacharie. Une belle leçon d'optimisme pour montrer le dynamisme du motoriste japonais dans cette période si morose et de rester en contact avec l'univers de la mer.   

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.