Le CRR est-il vraiment obligatoire ?

Equipements
Mardi 11 août 2020 à 12h30

Tout savoir sur le fameux Certificat Restreint de Radiotelephonie (CRR) qui peut-être exigé dans certains cas notamment en croisière. Explications.

©Albert Brel
Tout savoir sur le fameux Certificat Restreint de Radiotelephonie (CRR) qui peut-être exigé dans certains cas notamment en croisière. Explications.

LE CRR (CERTIFICAT RESTREINT DE RADIOTELEPHONIE) EST-IL OBLIGATOIRE ?

Oui et non. En fait, tout dépend du type de VHF et de la zone de navigation.

Navigation dans les eaux territoriales françaises

Si vous naviguez dans les eaux territoriales françaises, le CRR n’est pas obligatoire pour utiliser une VHF fixe ou portable équipée ou non de l’ASN (Appel Sélectif Numérique) à condition de posséder le permis plaisance. Pour l’utilisation d’une VHF portable non ASN d’une puissance maximale de 6 watts, aucun certificat ou permis n’est demandé. Pour les titulaires du CRR avant octobre 2004 (mise en service de l’ASN), inutile de passer le module complémentaire pour utiliser une VHF ASN.

Navigation à l’étranger

Le CRR est obligatoire pour naviguer dans les eaux internationales.

Navigation fluviale ou maritime

Il existe deux CRR : le fluvial et le maritime. Le CRR fluvial donne uniquement une compétence pour une utilisation sur les voies fluviales. Le CRR maritime permet indifféremment d’utiliser une VHF dans les eaux maritimes, fluviomaritimes et fluviales. En pratique, il est conseillé de passer le CRR maritime.

Nautisme Article
© Albert Brel

La préparation à l’examen

L’agence Nationale des Fréquences (ANFR) met à disposition sur son site (anfr.fr) un manuel de préparation à l’examen. Vous y apprendrez tout ce qui concerne le service mobile maritime (textes, dispositions, catégories de communication, fréquences et voies de la bande VHF marine, le Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM), etc..), et tout ce qui concerne la VHF (VHF avec et sans ASN communications de détresse en VHF ASN…). Les épreuves théoriques de l’examen sont proches de celles du permis plaisance. Sur un écran sont projetées 24 questions lues par une voie synthétique. Vous avez une télécommande qui enregistre vos réponses et disposez de 22 secondes pour répondre à chaque question. La durée totale de l’épreuve est d’environ 25 minutes. Il vous faudra obtenir la moyenne à chacune des trois parties (voir tableaux ci-après) pour être reçu à l’examen.

Epreuves du CRR maritime / Nombre de questions

Généralités concernant le service maritime 6 

Radiotéléphonie VHF 8

Utilisation pratique ASN (SMDSM) 10

Pour le CRR fluvial, vous avez 45 minutes pour répondre à 20 questions (QCM) en cochant la bonne réponse sur un questionnaire papier.

Epreuves du CRR fluvial / Nombre de questions

Généralités 10

Connaissances pratiques 10

S'inscrire à l’examen

Pour s'inscrire, il faut se rendre sur le site de l'ANF afin de télécharger un bulletin d'inscription.

Le dossier doit comporter :

- Le bulletin d'inscription (fluvial ou maritime) complété et signé

- Le règlement de 78 €

- Une copie de votre pièce d’identité (CNI ou passeport)

- Deux photos d'identité récentes (format 3,5 x 4,5 cm).

Pour choisir un centre d’examen, vous pouvez consulter la liste des sessions d’examen dans le département de votre choix (anf.fr). Vous recevrez les résultats une dizaine de jours après l'examen par voie postale avec votre certificat en cas de réussite.

Nautisme Article
© Albert Brel

Le CRR ne dispense pas de la licence

Le CRR est un examen validant des connaissances. La licence donne le droit d’utiliser les fréquences maritimes. C’est grâce à elle que le bateau est doté d’un identifiant unique (MMSI) qui permet au centre des secours de déterminer lors d’un appel de détresse quels sont les moyens à engager. La licence doit être conservée à bord car elle peut être demandée par les autorités en France et à l’étranger. Pour l’obtenir il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site de l’ANFR.

Comprendre le MMSI

Le MMSI (Mobile Maritime Service Identity) est un nombre de 9 chiffres qui constitue le passeport radio d’un navire dans le monde entier. Ce numéro permet d’enregistrer les équipements qui utilisent cette technique (VHF ASN, BLU, balises de sécurités, Inmarsat, etc.). L’encodage MMSI et le couplage avec le GPS sont obligatoires depuis mai 2015 si le navire est équipé d’une VHF ASN.

Informations et renseignements :

Agence nationale des fréquences / Section Certificats SAINT-DIE-DES-VOSGES

Tél. : 03 29 42 20 74

Adresse d'envoi du dossier d'inscription :

Agence nationale des fréquences / Régie Recettes MEFI Maisons-Alfort

78 avenue du Général de Gaulle 94704 Maisons-Alfort Cedex

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.