Un index pour mesurer l'impact écologique des yachts

Yachting
Vendredi 25 septembre 2020 à 16h30

Le Yacht Club de Monaco (YCM) s'associe avec le Credit Suisse dans le lancement du « Superyacht Eco Association » (SEA) Index, le premier référentiel du Yachting pour mesurer l'impact écologique des yachts. Cette mesure de la durabilité pour le secteur du yachting constitue une première du genre. Elle contribuera à encourager le secteur à rechercher et à proposer des solutions pour réduire l'impact environnemental de la construction des superyachts...

©Yacht Club de Monaco
Le Yacht Club de Monaco (YCM) s'associe avec le Credit Suisse dans le lancement du « Superyacht Eco Association » (SEA) Index, le premier référentiel du Yachting pour mesurer l'impact écologique des yachts. Cette mesure de la durabilité pour le secteur du yachting constitue une première du genre. Elle contribuera à encourager le secteur à rechercher et à proposer des solutions pour réduire l'impact environnemental de la construction des superyachts...

Dans le cadre de la "Monaco Capitale du Yachting Experience" organisée en septembre avec la participation de nombreuses personnalités comme l'aventurier Mike Horn, le prestigieux Yacht Club de Monaco (YCM) a annoncé la naissance du SEA Index, le premier référentiel du Yachting pour mesurer l'impact écologique des yachts. "Bien que les émissions de carbone des superyachts, comparées à celles d'autres secteurs de l'industrie, soient minimes, représentant moins de 1 % du total, les chantiers navals et les propriétaires ont pris l'initiative et lancé des conceptions innovantes pour préparer un avenir durable pour le yachting" précise le Yacht Club.

En l'absence d'une norme mondiale sur les émissions des superyachts, et afin d'encourager l'industrie de la plaisance à rechercher et à proposer des solutions pour réduire l'impact environnemental des conceptions de superyachts, le Yacht Club de Monaco et le Crédit Suisse se sont donc associés pour établir l'indice de la Superyacht Eco Association (SEA), en collaboration avec Nobiskrug. L'indice SEA est un outil personnalisé conçu pour évaluer et améliorer les performances environnementales des yachts afin d'atteindre les objectifs environnementaux de réduction des émissions de carbone. "L'idée est que l'index soit disponible en ligne pour que les propriétaires, capitaines et autres professionnels puissent effectuer leur propre évaluation mais sans obligation" expliquent les participants de la conférence. "Si leurs résultats répondent aux critères pertinents, ils pourront alors demander un audit en vue d'obtenir un pavillon et une notation ESE".

37 des 100 plus grands yachts du monde au Yacht Club de Monaco

A l'image d'autres univers comme l'automobile ou l'aviation et avec l'arrivée de l'hydrogène, ce domaine du développement durable préoccupe beaucoup les acteurs du yachting dont le secteur monégasque de la plaisance. Le Yacht Club de Monaco réunit en effet sous son pavillon plus de 800 propriétaires de superyachts, dont 37 des 100 plus grands yachts du monde ! Sous l'égide d'une organisation à but non lucratif, le label s'adresse aux superyachts à déplacement et semi-déplacement et prend en compte les émissions de CO2 produites lors du transport d'un passager et le GT (Gross Tonnage, une mesure pour le volume du yacht) sur un mile nautique. 

Nautisme Article
© MC Clic

"L'urgence climatique est une réalité. Notre industrie sait qu'elle doit se réinventer, comme l'a fait le secteur automobile. Si nous aspirons à nous positionner comme un centre d'excellence, il nous appartient de prendre l'initiative et de montrer l'exemple. Je tiens à remercier tous les acteurs de Monaco, fédérés par le Cluster Yachting Monaco, qui se sont associés à nous sur ce projet avec tant d'enthousiasme" explique Bernard d'Alessandri, secrétaire général du YCM et président du Cluster Yachting Monaco. "C'est seulement en agissant ensemble que nous réussirons à apporter notre contribution à un secteur de la plaisance plus respectueux du climat, qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour réduire les effets de la pollution de l'air et de la mer sur la santé et le climat, et qui encouragera les bonnes pratiques à tous les niveaux, des propriétaires et des équipages, à terre comme à bord" conclue-t-il. De son côté, Michel Buffat, responsable du département Aviation & Yacht Finance au Crédit Suisse, a commenté : "C'est un plaisir pour nous de nous associer à tant d'organisations nautiques internationales de premier plan pour mettre au point un indice unique en son genre permettant de mesurer et d'évaluer l'efficacité écologique de la conception des yachts internationaux. Il y a eu une forte demande de la part des propriétaires, désireux de pouvoir contribuer à la durabilité de l'industrie alors qu'elle s'oriente vers un avenir plus respectueux du climat. De plus en plus de propriétaires adoptent une approche durable, car ils associent leur enthousiasme pour les océans à leur passion pour le yachting. En tant qu'organisation qui place la durabilité au centre de ses activités, il était naturel pour nous de nous associer au YCM pour cette initiative très importante dans l'intérêt de nos clients" conclue-t-il. 

Une tradition monégasque avec sa célèbre Fondation

"La prochaine décennie sera décisive pour l'avenir de notre planète. Le changement climatique est l'un de nos plus grands défis. Conformément aux objectifs de développement durable des Nations unies pour 2030, les dix prochaines années doivent être axées sur l'océanographie pour étayer nos connaissances scientifiques, encourager l'innovation technique et promouvoir l'émergence de nouvelles solutions pour inverser - nous l'espérons - le cycle de déclin de la santé des océans", déclare S.A.S. le Prince Souverain Albert II, qui est également président du Yacht Club de Monaco et qui s'engage en faveur d'un avenir durable. C'est une tradition monégasque de soutenir les initiatives visant à protéger l'océan et sa biodiversité pour les générations futures. Dès la fin du XIXe siècle, le Prince Albert Ier a été en effet un pionnier en entreprenant pas moins de 28 campagnes océanographiques. Un engagement poursuivi aujourd'hui par S.A.S. le Prince Albert II à travers sa célèbre Fondation... 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.