Multicoques habitables : en dessous de 10m le trimaran est roi !

Voiliers
Lundi 5 avril 2021 à 11h30

Figaro Nautisme aurait été très heureux de vous retrouver sur l’International Multihull Show de La Grande Motte malheureusement annulé. En attendant que les salons à flot et toute la vie reprennent leur cours normal, nous vous proposons un panorama complet de l’offre disponible pour s’évader sur deux ou trois coques. Premier épisode aujourd’hui avec les moins de 10m. Du camping côtier à de vraies croisières, ils sont la porte d’entrée abordable à toute la magie des navigations en multicoque.

Le Dragonfly 28 sous grand spi asymetrique - la glisse facile
Figaro Nautisme aurait été très heureux de vous retrouver sur l’International Multihull Show de La Grande Motte malheureusement annulé. En attendant que les salons à flot et toute la vie reprennent leur cours normal, nous vous proposons un panorama complet de l’offre disponible pour s’évader sur deux ou trois coques. Premier épisode aujourd’hui avec les moins de 10m. Du camping côtier à de vraies croisières, ils sont la porte d’entrée abordable à toute la magie des navigations en multicoque.

Parfois un peu oubliés des gros titres de la presse spécialisée, les « petits » multicoques habitables ne manquent pourtant pas d’atouts. Alors que dans les grandes tailles il a tendance à faire figure d’exception, le trimaran se taille ici la part du lion et ce, pour plusieurs raisons. Le volume de sa coque centrale permet d’y intégrer des aménagements, certes minimalistes en dessous de 8m, mais que ne peut pas offrir un catamaran sans un fardage et un poids rédhibitoires. Ses flotteurs, repliables, coulissants ou même démontables, réduisent l’encombrement et le coût des nuits au port. Sa géométrie variable permet même souvent le transport sur remorque routière, donnant l’opportunité de changer de changer de bassin de navigation chaque saison ! N’est-il pas délicieux de pouvoir passer en quelques heures de route du lac de Garde aux fjords Norvégiens, de la Corse à la Bretagne Sud, des Lagunes de Faro, aux Lochs Ecossais ? Et quel plaisir de pouvoir stocker son bateau dans son jardin ou sous hangar, pour des hivers de préparation active. Et puis, ne dit-on pas petits bateaux, petits problèmes ? Sachant rester légers, simples, ces « petits » multicoques sont vivants à la barre, performants sous voile, ne s’encombrent pas de superflus, et représentent la véritable essence de la navigation en multicoque.

Réputés pour la très haute qualité de leurs trimarans qui n’a d’égal que leur niveau de performance, le Danois de Dragonfly fait incontestablement figure de leader sur le marché. Il ne propose pas moins de trois bateaux en dessous de 10m. Avec leur construction particulièrement soignée, leur système de repliage des flotteurs éprouvé, leurs vitesses maxi supérieures à 20 nœuds, leur comportement marin difficile à prendre en défaut et leurs aménagements très bien finis, ils sont forcément positionnés assez haut en prix. Mais c’est un investissement qui se retrouve lors de la revente, car ce sont des bateaux très recherchés, gardant une cote élevée.

Modèle

Longueur

Largeur

Transportable

Prix

Dragonfly 25

7.65

5.80 / 2.30

Oui

79 500 € HT

Dragonfly 28

8.75

6.50 / 2.54

Oui

147 000 € HT

Dragonfly 32

9.75

8.00 / 3.65

Non

255 000 € HT

Le second acteur que l’on pourrait qualifier d’« historique » c’est Corsair. Sur le dessin inspiré du célèbre Ian Farrier ils démarrent leur success story, plus de 2500 trimaran produits, à San Diego en 1984.  Désormais associé à l’Australien Seawind avec une production installée au Vietnam, ils n’ont pas modifié leur ADN, continuant à proposer des trimarans composite, légers et transportables. Leurs versions avec cabines arrière étaient particulièrement bien pensées. De beaux et longs voyages sont déjà possibles, comme celui de Yann Vincent qui, en 1995, a convaincu son épouse de rejoindre Bora-Bora depuis Antibes à bord d’un F31 ! Eux aussi proposent trois modèles en dessous de 10m, chacun se déclinant en version standard, Sport ou R pour Racing.

Nautisme Article
Le corsair-880 illustre bien ici tout le potentiel de ces petits multicoques

Modèle

Longueur

Largeur

Transportable

Prix

Corsair 760

7.39

5.46 / 2.50

Oui

58 499 € HT

Corsair 880

8.80

6.80 / 2.50

Oui

106 999 € HT

Corsair 970

9.70

6.88 / 2.55

Oui

167 299 € HT

Mais la passion des Français pour la course au large en général, et pour celles, telle la Route du Rhum, courues en multicoques en particulier, ne pouvait que faire naître des vocations de constructeurs. Tel est bien le cas des deux concurrents installés tous deux en Bretagne. Le premier à se lancer a été Antoine Houdet. Les Tricat 20, 25 Evolution et 30 seront bientôt rejoints par le Tricat 6.90. Il ne devrait pas déroger à la philosophie du chantier naval, où le made-in Bretagne est la règle dès la conception, avec des bateaux marins, simples, sensibles à la barre, pour des ballades en famille ou en solitaire en toute sécurité. Astus Boats l’a suivi de près chronologiquement, mais ne s’est pas aventuré jusqu’alors au-delà de 24 pieds. Si les plus petits modèles sont à ranger dans la catégorie multicoques de sport, le 20.5 propose déjà une petite cabine, le 24 de vrais aménagements, en attendant le 22.5 l’été prochain, qui viendra s’intercaler entre ses deux aînés.

Nautisme Article
Le futur TRICAT-6.90 pour des croisières rapides et simples

Nautisme Article
L'Astus 22 comme ses congénères est une plateforme idéale pour la balade en famille

Modèle

Longueur

Largeur

Transportable

Prix

Tricat 20

5.99

4.50 / 2.40

Oui

31 667 € HT

Tricat 6.90

6.90

4.60 / 2.45

Oui

Nouveauté 2021

Tricat 25 Evolution

7.70

5.50/ 2.45

Oui

60 750 € HT

Tricat 30

9.14

7.00 / 3.50

Oui

161 667 € HT

Astus 20.5

5.95

4.50 / 2.48

Oui

23 166 € HT

Astus 22.5

6.95

4.90 / 2.49

Oui

Nouveauté 2021

Astus 24

7.60

5.25 / 2.55

Oui

58 160 € HT

A côté de ces quatre leaders, il faut noter la présence d’un nouvel entrant et d’un intrus. Nouveau venu sur le marché Libertist a fait appel au talentueux Erik Lerouge pour lui dessiner son 853. Un gage de performances que confirme sa construction en sandwich mousse / epoxy pour un poids minimaliste de 1400 Kg, et le choix de bras de liaison fixes, le démarquant sciemment de ses concurrents. Quant à l’intrus, il s’agit du plus petit modèle de la gamme Aventura. Le 34, comme ses grands frères, est donc un catamaran, quasiment le seul du marché aujourd’hui disponible en dessous de 10m, à 9.98m très exactement. Il est disponible en 2 ou 3 cabines doubles, et offre une nacelle aménagée ‘comme un grand’ : cockpit, cuisine, carré y sont de plain-pied tout comme l’accès aux jupes. Le Piana 30 semblant avoir disparu du paysage nautique, l’Aventura 34 est donc bien le dernier « baby-catamaran » permettant aux budgets les plus serrés de goûter au confort de catamarans bien plus grands, que nous étudierons bientôt.

Nautisme Article
Comme tous ces multicoques de moins de 10m, l'Aventura 34 offre un tirant d'eau réduit tres pratique

Modèle

Longueur

Largeur

Transportable

Prix

Libertist 853

7.65

5.80 / 2.30

Non

129 000 € HT

Aventura 34

9.98

5.30

Non

141 603 € HT

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.