« Vento », une nouvelle façon de penser la navigation des méga-yachts

Yachting
Samedi 5 juin 2021 à 6h25

Redonner à la voile éolienne son caractère écologique et naturellement respectueux de l'environnement, quelle que soit sa taille : le projet NL 285 "Vento", présenté par Nuvolari Lenard au Salon nautique de Venise 2021 (29 mai - 6 juin), est un manifeste pour la protection de l'environnement et un appel aux concepteurs et aux propriétaires à développer, en toute conscience et à 360°, des grands yachts authentiquement verts.

Redonner à la voile éolienne son caractère écologique et naturellement respectueux de l'environnement, quelle que soit sa taille : le projet NL 285 "Vento", présenté par Nuvolari Lenard au Salon nautique de Venise 2021 (29 mai - 6 juin), est un manifeste pour la protection de l'environnement et un appel aux concepteurs et aux propriétaires à développer, en toute conscience et à 360°, des grands yachts authentiquement verts.

Un superyacht de 100 m de long peut - et doit - être respectueux de l'environnement et avoir un impact aussi faible que possible sur l'écosystème. Pour y parvenir, il faut inverser le cours des choses, adopter un comportement vertueux et combiner simultanément les connaissances, les technologies et les matériaux que nous connaissons déjà. Carlo Nuvolari et Dan Lenard, fondateurs du studio de design vénitien Nuvolari Lenard, en sont convaincus. Ils ont toujours été soucieux de protéger l'environnement et ont encouragé la conception de yachts responsables (parmi leurs derniers projets figure Thunder, le taxi nautique vénitien hybride de 14 places lancé en 2020).

Retour aux sources

S'appuyant sur des décennies d'expérience dans la conception de yachts de toutes formes et de toutes tailles, avec des projets extrêmement réussis pour des chantiers navals emblématiques comme Oceanco, Palmer Johnson, Perini Navi et CRN Ferretti, Nuvolari Lenard a décidé de briser le moule avec un concept radical qui intègre tous les paramètres de la voile pure avec les besoins du propriétaire de superyacht d'aujourd'hui.

"Vento" ne sera pas le énième "mégayacht à voile assistée", mais un authentique et extrêmement élégant voilier de 100 mètres qui utilisera le vent comme force propulsive naturelle. "Être conscient de l'environnement doit devenir une façon d'être, ainsi qu'une façon de penser", explique l'ingénieur Carlo Nuvolari. "Rien ne nous empêche de penser à un grand yacht véritablement écologique. Il n'est pas difficile d'obtenir des résultats majeurs, il suffit d'arrêter d'être traditionaliste et de prendre un risque, en revenant à l'essentiel : construire un voilier qui utilise vraiment les voiles et qui est vraiment efficace."

Durabilité et performance

Conformément à la philosophie de conception propre à Nuvolari Lenard, à savoir un design sportif et musclé, "Vento" présente un profil puissant et agressif qui confirme son caractère unique. Cependant, la forme n'étant jamais une fin en soi mais toujours l'expression d'une fonction très précise, le yacht est conçu pour être le plus efficace possible : l'étrave inversée, par exemple, en plus de conférer au yacht une forte personnalité, permet d'étendre au maximum la longueur de la ligne de flottaison, augmentant ainsi la stabilité et les performances en navigation. Le résultat est une coque avec une traînée réduite et donc des besoins en puissance plus faibles pour une vitesse donnée, ce qui se traduit par d'énormes avantages lors de l'utilisation des voiles ou du moteur. La poupe inclinée remplit également une fonction, car avec son petit volume, elle aura moins d'impact sur le déplacement global, ce qui est crucial pour une coque efficace et durable. Un voilier doit être léger, le poids étant concentré au fond, et "Vento" sera donc construit en aluminium avec des superstructures et des mâts en composite avancé. Une coque légère et longue aura moins de résistance résiduelle, et formera donc des vagues plus petites, au bénéfice du littoral, de plus en plus exposé aux mouvements générés par les grands bateaux rapides.

Wing-Sail

Une coque efficace doit être assortie d'un plan de voilure approprié qui maximise ses avantages et ses performances. Nuvolari Lenard s'est donc tourné vers Omer Wing-Sail et son créateur, Ilan Gonen, un ancien pilote de chasse israélien, expert en aérodynamique et navigateur passionné. Le résultat est une voile à aile unique, qui - comme l'ont démontré les récentes coques de la Coupe de l'America - offre une efficacité nettement supérieure à celle des gréements traditionnels. Une voile à ailettes de ce type nécessite moins de surface de voile pour les mêmes performances, ce qui déclenche une spirale positive : en réduisant la quantité de voile, il y aura moins de force de gîte et donc moins de poids de quille nécessaire pour redresser le bateau. En clair : moins de déplacement, ce qui est le but ultime. La quille rétractable permettra de passer d'un tirant d'eau de 5,5m à 9m. Les mâts en carbone mesureront 64 m et supporteront une voilure totale de 2100 mètres carrés.

Quand vert rime avec grand

Comme tous les projets de Nuvolari Lenard, "Vento" renferme, dans des lignes sportives et puissantes, des intérieurs spacieux et très bien distribués, grâce à une étude attentive des volumes et des flux. Le concept comprend six cabines doubles : quatre VIP, une super VIP et la grande master suite à l'avant du pont principal, avec une terrasse privée. Les espaces extérieurs sont également immenses et variés, comprenant, bien sûr, le flybridge, le spa, le beach club et tous les autres extras que l'on s'attend à trouver sur un mégayacht de cette taille.

Changement d'allures

En ce qui concerne la propulsion par moteur, Nuvolari Lenard est en contact avec une société leader sur le marché pour équiper "Vento" d'un système hybride diesel/électrique avec des générateurs à vitesse variable et des hélices à pas variable qui permettent de nombreuses options de fonctionnement, afin d'atteindre une efficacité maximale et une consommation spécifique minimale.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.