Fjord 36 Xpress : la vitesse au programme

Par Figaronautisme.com
Vendredi 15 mars 2019 à 15h31

Devenu une valeur sûre des day-boats à la mode méditerranéenne, le Fjord se décline dorénavant en version hors-bord. Une version qui décoiffe que nous avons testé près de Marseille…

Parmi les day-boats luxe les plus en vue du moment, le Fjord 36' se décline dorénavant en version hors-bord.
Devenu une valeur sûre des day-boats à la mode méditerranéenne, le Fjord se décline dorénavant en version hors-bord. Une version qui décoiffe que nous avons testé près de Marseille…

Depuis la reprise de la marque en 2007 par le groupe allemand Hanse et l’avènement du 40 open récompensé par un Award en 2008, la marque d’origine norvégienne n’a cessé de développer de nouveaux modèles du 36 au 48 pieds. La recette du « dayboat walkaround », à la ligne angulaire, avec dinette et bain de soleil, modulable en annexe connu un franc succès depuis dix ans.

Nautisme Article
La cabine avant propose un lit double et une décoration minimaliste et moderne de belle facture.

Deux moteurs hors-bord de 350 chevaux

Le dernier né, le 36 Xpress est proposé en version hors-bord avec deux Mercury Verado de 300 ou 350 ch lui permettant d’atteindre 45 nœuds. Mais un modèle avec deux Suzuki 350 ch V6 à double hélices est finalement à notre disposition chez le concessionnaire de l’Estaque (13), Servaux Marine. Il est équipé de pratiquement toutes les options… Cette formule a pour avantage de disposer de l’immense cale moteur comme soute de stockage ce qui peut s’avérer utile pour des jouets nautiques. La modularité du concept est formidable. De chaque côté de la console centrale abritant le poste de pilotage et une mini cuisine, on profite d’une dinette à l’arrière transformable en fauteuil croisière ou en grand bain de soleil, coin apéritif avant également aménageable en couchette. Le tout est protégé des agressions du soleil par une toile style « skyscreen » facilement mis en place par quatre potences que l’on insère dans un orifice prévu sur le plat bord. Simple, rapide, efficace et esthétique. Le 36 bénéficie en outre d’une couchette double à l’intérieur et d’un cabinet de toilette. L’impression de qualité de construction est ressentie dès les premiers moments et comme nous allons le voir, elle ne nous quittera plus tout au long de notre essai.

Nautisme Article
Profil high-tech pour le poste de pilotage recouvert protégé par un T-top, obligatoire en été.

Un couple phénoménal et 50 noeuds en ligne de mire !

Les moteurs sur lift étant assez resserrés sur le tableau arrière, le joystick, gérant la manœuvre en option est obligatoire pour manœuvrer sereinement dans la marina. En sortant du port le premier constat est leur silence de fonctionnement, on ne les entend pas. Mais sitôt en mer, ils font parler la poudre, ou plutôt leur couple phénoménal. Le déjaugeage est atteint en 6 secondes et les 40 nœuds en seulement 20 secondes dans un vrombissement rauque qui n’envie rien aux plus belles super cars modernes. De quoi flatter nos oreilles d’une partition rageuse. Nous atteignons ensuite 46 nœuds alors que la carène n’a pas été nettoyée. Les 50 nœuds annoncés seront sans doute réalisable une prochaine fois, mais ce qui est le plus remarquable réside dans la facilité avec laquelle on tient cette allure. Mieux, on vire sans la moindre appréhension. La carène semble collée à la mer (façon de parler, car elle plane littéralement) et procure une sécurité bienveillante. Nul doute qu’il sera possible de rallier son îlot de pique-nique favori sans même s’en rendre compte d’autant plus qu’aucune vibration ne vient perturber cette orfèvrerie. A 30 nœuds de moyenne, la consommation de 95l/h, permet de couvrir plus de 200 miles, ce qui autorise de belles virées aquatiques. Les finitions sont irréprochables, ce qui a fait l’engouement pour ces modèles. En faisant le tour du bord à la place de l’acheteur potentiel, seules deux petites imperfections nous semblent ternir le tableau : une plancha mériterait sa place dans la cuisine et l’accès à l’eau sur les côté des hors-bord est délicate. Que l’on se rassure, la version présentée à Cannes sera complétée de jupes permettant un accès à la baignade plus pratique. Allongeant légèrement le bateau cette version sera baptisée 38 Xpress. A découvrir !

Les +

Accélérations impressionnantes avec les V6 à double hélice

Tenue de cap très sécurisante même à plus de 40 nœuds

Les –

Forte consommation en vitesse maxi

Accès à l’eau à améliorer

Nautisme Article
Avec ses deux puissants hors-bord, le Fjord 36XP ne fait dans la démesure et flirte avec les 50 noeuds en pointe.

Caractéristiques techniques

Longueur hors tout : 11.32 m

Maître bau : 3.64 m

Tirant d’eau haut/bas : 0.94 m

Déplacement lège : 6 060 kg                                 

Réservoir carburant : 758 l

Réservoir eau douce : 160 l

Motorisation : 2 x 350 ch

Cabines/couchages : 1/2

Vitesse maximum : 43/46 nœuds

Chantier: Hanse Yachts (Allemagne)

Prix :

- De base environ : 226 680 € HT

- Version essayée (toutes options) : environ 360 000 € HT

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.