Moteurs hors-bord : quoi de neuf en 2020 ?

Jeudi 28 novembre 2019 à 6h36

Si les principales nouveautés en moteurs hors-bord ont été présentées en avant-première lors des salons nautiques d’automne, le Nautic de Paris sera l’occasion pour ceux qui n’ont pas fréquenté ces évènements de les découvrir. Le point marque par marque.

Si les principales nouveautés en moteurs hors-bord ont été présentées en avant-première lors des salons nautiques d’automne, le Nautic de Paris sera l’occasion pour ceux qui n’ont pas fréquenté ces évènements de les découvrir. Le point marque par marque.

Evinrude : le prix de l’innovation

Nautisme Article
Le nouveau moteur E-TEC G2 115 H.O. est équipé d'un bloc moteur à 3 cylindres en ligne à injection directe.

Le motoriste canadien vient de recevoir le prix de l’innovation de la National Marine Manufacturers Association (NMMA) dans la catégorie moteur hors-bord pour sa nouvelle gamme E-TEC G2. Le nouveau moteur E-TEC G2 115 H.O. est équipé d’un bloc moteur à 3 cylindres en ligne à injection directe. Les avantages avancés par le constructeur sont un couple important et une consommation à bas régime comparable à un moteur 4 temps. Les avantages des moteurs de cette gamme (E-TEC G2) sont : pas de rodages, ni d’entretien chez un concessionnaire pendant cinq ans ou 500 heures. Ces modèles sont équipés de la commande électronique (sens de marche et accélération) iTrim, de l’instrumentation numérique et du système de direction assistée dynamique.

Suzuki : un nouveau moteur

Nautisme Article
Le DF300B a été développé pour répondre aux besoins des plaisanciers qui recherchent un moteur équipé d'une technologie de pointe et permettant d'obtenir une force de propulsion élevée.

Le DF300B était présenté en avant-première au Grand Pavois. Ce modèle de forte cylindrée sera produit dans l’usine Suzuki de Kosai (japon) à compter de fin 2019. Il a été développé pour répondre aux besoins des plaisanciers qui recherchent un moteur équipé d’une technologie de pointe et permettant d’obtenir une force de propulsion élevée. Pour cela, il est équipé d’un système de double hélice et d’une réduction compacte à deux étages. Il offre un couple et une vitesse importants tout en optimisant la consommation (essence ordinaire) et en réduisant le bruit. Côté commande, la dernière innovation est un système fonctionnant à distance sans fil qui supprime les câbles et les commandes mécaniques. On obtient ainsi un fonctionnement rapide et fiable en éliminant les frottements et la résistance des câbles. Les nouveaux affichages multifonctions (7, 9 12 et 16 pouces) donnent un accès à toutes les données motrices et à celles de son environnement.

Tohatsu : un moteur 4 temps léger et puissant

Le MFS 60 AW Tohatsu est développé sur la base du 40/50 ch. Il a pour lui d’être l’un des plus léger de sa catégorie avec seulement 98,5 kg. A titre indicatif, il est 15% plus léger que le M60 (2 temps) et pèse 7% de moins que son concurrent le plus proche. Ce modèle 3 cylindres a été optimisé (poids/consommation/performance) en modifiant des éléments fondamentaux dont les principaux sont la présence d’une deuxième soupape d’admission, un levier de soupape plus long permettant une plus grande entrée d’air ou encore une réduction du volume de la chambre d’air permettant une vitesse du flux plus importante dans les cylindres. Le design et la couleur (bleu marine ou blanc) ont également été revus.  

Mercury : de la puissance à revendre

Nautisme Article
Le nouveau Mercury Racing 450R est conçu autour d'un moteur 4,6 l V8 (4 temps). La production de ce moteur est en cours et les premières livraisons prévues pour l'été 2020.

Le nouveau Mercury Racing 450R est conçu autour d’un moteur 4,6 l V8 (4 temps). Pour obtenir une puissance importante, 40% de plus que sur le 400R, il est équipé d’un compresseur refroidi entrainé par courroie. Sur ce modèle, on trouve un concentré de technologie (mécanique et électronique) avec plusieurs possibilités d’embases (options) et d’hélices permettant d’atteindre des vitesses supérieures à 70 nœuds. La production de ce moteur est en cours et les premières livraisons prévues pour l’été 2020. Le Verado 400 ch 6 cylindres en ligne est une variante du 350 avec une puissance plus importante pour un poids légèrement supérieur (300 kg). Il utilise exclusivement l’embase 5.44’’ 1.75 HD et, il est compatible avec le joystick JPO (Joystick Piloting Outboard). Plus modeste le F15 ProKicker est équipé d’un moteur 4 T spécialement conçu pour fonctionner à basse vitesse (pêche à la traîne). Il est équipé d’une hélice 4 pales à forte poussée et d’un alternateur (9 ampères). Deux longueurs d’arbre sont proposées ainsi qu’un démarrage manuel avec lanceur ou électrique. Pour ceux qui recherchent un carburant propre, le FourStroke 5 ch fonctionne au propane standard. Ce modèle, d’un poids de 27 kg, dispose de toutes les sécurités (soupape d’arrêt automatique, etc.), d’un alternateur de 4 ampères et de deux longueurs d’arbre (508 et 635 mm).

Selva : la petite puissance pour annexe

Nautisme Article
Son poids de 13 kg permet une manipulation et un transport faciles.

D’une puissance 2.5 CV, ce moteur 4 T monocylindre (cylindré de 87 cc), est bien adapté pour la propulsion des annexes. Son poids de 13 kg permet une manipulation et un transport faciles. Les autres nouveautés sous la marque Selva sont des moteurs Yamaha (100 XSR, 25 PIKE, 80 XS/100, 200 CV et 300 CV).

Honda : les V6 en blanc

Nautisme Article
A l'occasion du Grand Pavois 2019, le motoriste japonais a confirmé la commercialisation des moteurs hors-bord V6 de couleur blanche.© Figaro Nautisme

Pour répondre aux attentes des clients, Honda propose dorénavant ses moteurs HB V6 en blanc. Le délai de livraison est alors plus long. Le V6 250 ch n’a pas seulement changé de couleur, il est également équipé de commandes électriques. Bien que d’une cylindré de 3600 cm3, il est fiscalement un moteur de moins de 21 CV fiscaux, ce qui le dispense de la taxe annuelle.

Yamaha : un peu de patience

A ce jour, pas encore d’informations à l’horizon sur les nouveautés 2020 mais une mise en avant du moteur XF425 XTO, premier 4 temps à injection directe. Ce hors-bord est le premier à être équipé de la direction électronique intégrale, semblable au système Helm Master du motoriste japonais. Il sera exposé sur le stand Yamaha au salon Nautic de Paris en décembre.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.