L'industrie nautique française sort enfin de la crise

Vendredi 7 septembre 2018 à 12h11

Chaque année, la Fédération des Industries Nautiques (FIN), dresse un bilan du secteur du nautisme en France. Et les résultats pour la saison 2016/2017 sont plus que positifs !


Avec un chiffre d'affaires de 4,8 milliards d'euros et 41 456 salariés, l'industrie nautique française renoue désormais avec son niveau de 2007/2008. / Pixabay

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mercredi 5 septembre, la Fédération des Industries Nautiques a dévoilé, et commenté, les chiffres clés de la saison 2016/2017 de la filière nautique, ainsi que les tendances de la saison qui s'achève.

L'industrie nautique française a retrouvé l'an passé son meilleur niveau d'avant crise

Avec un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros et 41 456 salariés, elle renoue désormais avec son niveau de 2007/2008. Cette croissance a été construite par un développement remarquable sur les marchés internationaux. « En dix ans, la production Française exportée est passée de 62 à 75% du total de la production réalisée. Ce gain a permis de retrouver le niveau d’emplois d’il y a 10 ans. Notre industrie performe tout particulièrement dans le secteur de la voile, véritable marqueur du savoir-faire national » a déclaré Yves Lyon-Caen, Président de la FIN.

Les grands chiffres de la saison 2016/2017 :

5 468 entreprises

30 catégories d'entreprises (ports, constructeurs, équipementiers, loueurs, prestataires de services...)

41 456 salariés

pour 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires total

52 989 unités produites (dont 3 449 voiliers et 11 190 bateaux à moteur) représentant un chiffre d'affaires de 1,09 milliards d'euros dont 75% vendus à l'export

Du côté des aménagements, il y a plus de 400 ports de plaisance en France, pour 252 000 places de ports, et près de 40 ports à sec pour plus de 11 000 places.

C'est la région Grand Ouest, à savoir Normandie, Bretagne, Pays-de-La-Loire et Centre, qui génère le plus gros chiffre d'affaires en France, à hauteur de 34%, soit 1,65 milliards d'euros. La région Méditerranée (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne - Rhône-Alpes, Occitanie et Corse) suit de près avec 33,80% du CA, puis l'Atlantique Sud (Nouvelle-Aquitaine) avec 18,49%, la région Nord-Est ((Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand Est et Bourgogne Franche-Comté) qui génère 12,90% du CA et enfin les Antilles avec 0,8%.

Une reprise du marché français à confirmer, des marchés européens et nord-américains en croissance

Le marché Français reste encore fragile. 2018 s’affiche en demi-teinte, après la croissance de +9% en 2017. Cette année pourrait enregistrer une légère croissance de +1%. « La reprise reste donc à confirmer et mérite encore beaucoup d’attention de la part des milieux économiques et politiques pour que l’activité et la pratique nautiques se renforcent » rappelle la FIN.

Les marchés internationaux restent bien orientés, avec un marché européen robuste et un marché nord-américain qui poursuit sa croissance, soutenant ainsi le développement de l’industrie française.

La plaisance, un secteur qui continue de séduire

En 2016, 89 101 permis plaisance ont été délivrés (+0,04%), après une croissance de 1,5% en 2015. Cette stabilisation confirme l’attrait des activités nautiques auprès des français. 80% de ces permis sont des permis option côtière. Près d’un tiers des permis délivrés le sont en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Paris-Île de-France.

Du côté des acheteurs de bateaux neufs, ce sont majoritairement des sociétés de leasing à 16,5% et les retraités, à 15,40%. Suivent ensuite les cadres d'entreprise à 9,80%. Pour l'achat de bateaux d'occasion, les retraités sont en tête avec 17,90% des achats en 2016/2017. Malgré cela, aujourd’hui, les acheteurs de bateaux, neufs et occasions, sont de toutes catégories socioprofessionnelles : plus d’un nouveau propriétaire sur deux est, en effet, issu de CSP intermédiaires (techniciens, contremaîtres, ouvriers, employés, professions intermédiaires…) ou retraité.

Les prochains salons nautiques français, Yachting Festival de Cannes, Grand Pavois et le Nautic de Paris (gérés par la FIN), devraient venir confirmer ces résultats positifs.

A lire aussi :

Gênes : le salon nautique aura-t-il lieu ?

Ferretti en passe de racheter Wally ?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction