Déconfinement : vers une liberté de naviguer à partir du 11 mai

Economie
Samedi 9 mai 2020 à 19h00

Suite aux déclarations récentes du Premier Ministre, le retour à la navigation en France se confirme à partir du lundi 11 mai mais sous certaines conditions. Il en est de même pour la réouverture des ports aux plaisanciers qui étaient quasiment fermés depuis bientôt deux mois. Pour un accès aux plages, aux centres nautiques et aux lacs, cela pourrait varier d'un endroit à l'autre. Un point sur les changements et quelques réactions officielles...

©Teksomolika/Freepik
Suite aux déclarations récentes du Premier Ministre, le retour à la navigation en France se confirme à partir du lundi 11 mai mais sous certaines conditions. Il en est de même pour la réouverture des ports aux plaisanciers qui étaient quasiment fermés depuis bientôt deux mois. Pour un accès aux plages, aux centres nautiques et aux lacs, cela pourrait varier d'un endroit à l'autre. Un point sur les changements et quelques réactions officielles...

Bonne nouvelle ! Suite à la conférence de presse donnée le jeudi 7 mai par le Premier Ministre Edouard Philippe, le Sécrétaire Général de la Mer Denis Robin a confirmé qu’il adresserait une instruction aux Préfets pour que tous les arrêtés interdisant la navigation soient levés dès lundi 11 mai. Et dans la foulée, les Préfets Maritimes ont confirmé cet engagement à l'image de la Préfecture de Méditerranée. Le préfet maritime vient en effet d'autoriser le retour des plaisanciers en mer Méditerranée et de tous les loisirs nautiques à partir du 11 mai avec deux limitations : ne pas s'éloigner à plus de 54 milles marins (pour faire écho aux fameux 100 kilomètres) et ne pas transporter plus de 10 personnes à bord des bateaux de plaisance. Levons le doute : on pourra naviguer de jour comme de nuit, à voile comme à moteur !  

Pour la Fédération des Industries Nautiques (FIN), c'est bien entendu "une très bonne nouvelle qui va pouvoir libérer la pratique". Et d'ajouter : "la FIN souligne également l’important travail réalisé par les élus. Parlementaires, Présidents de régions, de départements, d’intercommunalités, maires… tous les représentants des territoires maritimes ont porté avec force la demande du retour sur l’eau. Au sein de la Confédération du Nautisme et de la Plaisance, les représentants des ports de plaisance, des sports nautiques ou des plaisanciers, ont su aussi se rassembler pour parler d’une même voix et porter la légitime attente des 11 millions de Françaises et de Français qui pratiquent une activité nautique." La FIN précise aussi qu'elle "avait aussi appelé à la définition de points d’accès à l’eau par arrêtés municipaux, de façon à libérer une pratique sportive individuelle aquatique. Cette demande a également été entendue et le cadre a été précisé par le Premier Ministre". 

L'accès aux ports de nouveau possible

Du côté de la Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP), c'est aussi "une victoire pour les ports et les plaisanciers. Cette décision est le résultat d'un travail collectif que nous avons mené avec l'ensemble des ports de plaisance représentés par les Unions Régionales adhérentes et en association avec l'APPA et l'APPB" explique Serge Pallares, président de la FFPP. "Notre rôle maintenant est de garantir la sécurité des plaisanciers et de nos agents. Si la reprise actuelle des activités de plaisance sur l'ensemble des ports est jugée indispensable pour sauver la saison 2020, elle doit s'accompagner d'un respect total des règles d'hygiène et de distanciations sociales tant du côté des personnels des ports que des plaisanciers" tient à rappeler son Président. Ainsi, la FFPP a élaboré, à la demande du Secrétaire Général de la Mer, une charte et un guide de bonnes pratiques. La Fédération organisera prochainement une formation à destination des agents portuaires afin de les accompagner au mieux dans la mise en place de ces nouvelles règles.

Et les plages ou les lacs ? 

En ce qui concerne l'accès aux plages du littoral français à partir du 11 mai, ce sera une réouverture au cas par cas. Le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner l'a confirmé pour les plages mais également les centres nautiques et les lacs pendant la crise sanitaire. "La règle générale, c’est la fermeture jusqu’au 1er juin" a-t-il rappelé. Mais il sera possible avant cette date d’avoir accès à ces sites "à la demande des maires sur autorisation du préfet" de chaque secteur concerné. Renseignez-vous bien localement auprès des mairies et des préfectures si vous souhaitez aller sur une plage pour pratiquer le kitesurf, le surf ou mettre à l'eau votre dériveur. Et dans tous les cas, n'oubliez pas de suivre toutes les recommandations habituelles de sécurité avant de repartir en mer ! 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.