Loïc Roix, RCMarine « Le gros de l'activité aujourd'hui est la préparation des bateaux pour la saison »

Equipements
Lundi 25 mai 2020 à 6h24

Les activités nautiques reprennent peu à peu sur tout le territoire et avec elles, les professionnels du nautisme, que ce soient les concessions, les accastilleurs ou les chantiers. RCMarine est présent sur le port des Sables d'Olonne, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et du Crouesty en tant que concessionnaire Bénéteau et franchisé Accastillage Diffusion. Entretien avec Loïc Roix, directeur d'activité marine.

©RCMarine
Les activités nautiques reprennent peu à peu sur tout le territoire et avec elles, les professionnels du nautisme, que ce soient les concessions, les accastilleurs ou les chantiers. RCMarine est présent sur le port des Sables d'Olonne, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et du Crouesty en tant que concessionnaire Bénéteau et franchisé Accastillage Diffusion. Entretien avec Loïc Roix, directeur d'activité marine.

Pouvez-vous présenter RCMarine et votre activité ?

« Nous appartenons au groupe RCM, qui est un groupe automobile dont le siège social est situé en Vendée et qui a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de plus de 1,160 milliard d’euros. Le groupe emploie 2 050 salariés, avec 97 concessions pour les marques Mercedes (VP/VUL/VI), Toyota, Lexus et Porsche. Le « petit nouveau » dans le groupe est la distribution de bateaux, avec RCMarine (environ 35 personnes), nous sommes concessionnaire Bénéteau et franchisé Accastillage Diffusion et nous sommes donc présents sur 3 sites : le port des Sables d'Olonne, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et du Crouesty. Concernant notre activité notre intervenons sur la vente de bateaux neufs et d’occasions, sur la réparation et l’entretien de bateaux et de moteurs avec principalement les marques Mercury, Mercruiser, Suzuki et Volvo ».

Quelle a été votre activité durant le confinement ?

« Pendant le confinement, le groupe a opté pour le chômage partiel pour l'ensemble de ses équipes et concessions. Nous avons adopté la politique du groupe pendant toute la période. Nous étions donc intégralement fermé, aussi bien le commerce, que l’après-vente ou l’accastillage. »

Comment se passe la reprise ?

« Le gros de l’activité aujourd’hui est la préparation des bateaux clients pour la saison. C’était tout à fait prévisible puisque cela correspond à la période et avec le confinement, la demande de remise à l’eau des bateaux par les clients a été accélérée puisque nous étions totalement à l’arrêt pendant presque deux mois. En ce moment nous avons une activité importante au niveau des trois concessions, aussi bien sur des bateaux clients qui étaient en hivernage ou qui sont régulièrement entretenus chez nous, ou sur des bateaux clients neufs qui doivent être mis à l’eau.

Nous avons donc un retour progressif de certains clients locaux en concession. On espère que les choses vont prendre un peu plus d’ampleur en terme de fréquentation. Pour le commerce c’est un retour léger pour le moment mais l’on espère que dès qu’il sera possible de dépasser la limite des 100 km nous verrons revenir nos clients en nombre. Pour l’entretien des bateaux que nous avons dans le parc, c’est un peu plus facile car les clients peuvent à distance nous appeler et nous demander d’intervenir sur leurs bateaux. Par contre, nous avons vu arriver des clients qui d’habitude intervenaient à titre personnel sur leur bateau mais comme ils sont éloignés, ils nous demandent de faire les travaux pour la préparation avant saison. C’est une part assez faible pour le moment, mais c’est nouveau ! L’idée est d’amener un peu plus de services et pourquoi pas déclencher des nouveaux réflexes chez ces clients. »

Les deux mois de confinement ont été l'occasion de réaliser de gros travaux pour RCMarine ?

« Le 1er juillet 2019, le groupe RCM a racheté les activités de Massif Marine, qui sont devenues RCMarine. Dès le début, nous avions en projet de remettre au goût du jour certaines concessions sur le modèle que nous avons en référence, l’automobile. Il était nécessaire pour nous de trouver un nouveau modèle de représentation architecturale, pour nous différencier de la concession « classique ».

Le confinement nous a permis de faire des travaux de rajeunissement sur la concession RCMarine des Sables d’Olonne, qui sera amenée à être refaite intégralement à moyen terme. L’idée était d’amener un peu plus d’ouverture dans les espaces, de la fraîcheur et de la convivialité. Nous avons redéfinis les espaces et mis en place une nouvelle zone d’accueil, d’attente, d’exposition et surtout revu la circulation. L’idée était aussi de surprendre nos clients et cela fonctionne, nous avons des retours positifs depuis le déconfinement.

Le port des Sables d’Olonne travaille sur un projet de restructuration et d’embellissement qui est en cours d’étude. Nous avons donc fait des travaux provisoires sur la concession existante, sachant qu’il y aura à l’avenir une redistribution des espaces pour l’ensemble des intervenants du nautisme sur le port d’Olona II.

Nous travaillons également sur un projet pilote pour Saint-Gilles-Croix-de-Vie, dont les travaux devraient commencer courant de cette année. Il s’agit de définir une nouvelle représentation de la marque Bénéteau à travers un nouveau concept architectural. Ce projet baptisé « Horsepower » consiste en la construction d’une concession nouvelle génération dédiée aux produits Bénéteau, voile et moteur, au sein d’une même enceinte, avec des espaces boutique et accessoires entièrement repensés, et une qualité de service aux standards réévalués.

Nautisme Article
© Figaro Nautisme

Cette concession sera localisée à proximité immédiate du siège de la marque et de l’usine de la Bégaudière, ou Bénéteau construit ses grandes unités, et qui fait actuellement l’objet d’importants travaux d’extension. Cette proximité permettra de mettre en place une véritable démarche collaborative dans la conception d’un modèle de distribution innovant et de nous inspirer des best practices issues du domaine de l’automobile. Les différents services de la marque Bénéteau seront étroitement associés à la mise en œuvre de ce nouveau projet ».

Êtes-vous inquiets pour la saison estivale ?

« Nous ne sommes pas inquiets pour la saison 2020 car il y a une forte demande pour le retour en mer et une vrai envie de profiter à nouveau. La saison ne sera pas à la hauteur de l’année dernière certes, mais elle devrait être acceptable. Notre préoccupation concerne davantage le maintien des salons d’automne, pour la préparation de la saison 2021. Habituellement nous sommes présents au Yachting Festival de Cannes, au Grand Pavois de la Rochelle, au Nautic de Paris et au boot Düsseldorf. On espère qu’ils seront maintenus même s’il y a de grosses incertitudes … et s’ils ont lieu, il y aura de grosses contraintes. Il va falloir que les constructeurs imaginent de nouveaux évènements, à un niveau plus local. Il faudra repenser les choses si les salons habituels ne peuvent pas avoir lieu. »

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.