Edito : un marché du nautisme en plein bouleversement

Economie
Jeudi 18 juin 2020 à 17h00

On s’y attendait. La crise de 2008 est un peu dans les esprits. Plusieurs acteurs majeurs du milieu sont en difficulté et du coup le paysage du nautisme se réorganise, cette fois bien avant les salons d’automne. Pour le meilleur et pour le pire…

©VanDutch
On s’y attendait. La crise de 2008 est un peu dans les esprits. Plusieurs acteurs majeurs du milieu sont en difficulté et du coup le paysage du nautisme se réorganise, cette fois bien avant les salons d’automne. Pour le meilleur et pour le pire…

En pleine période post-covid, la saison 2021 a débuté bien avant les salons nautiques d’automne. Le jeu des chaises musicales et des rachats aussi. En début de semaine, la société Cantiere del Pardo (qui n’a pas attendu le Cannes Yachting Festival ou le salon de Gênes) a annoncé officiellement l’acquisition de VanDutch. Installé à Forli en Italie, le chantier, qui est né dans les années 70, a fabriqué plus de 4 500 bateaux : des voiliers comme sa prestigieuse série Grand Soleil et de luxueux bateaux à moteur commercialisés sous la marque Pardo. Ironie du sort : Cantiere del Pardo rachète un constructeur hollandais fondé en pleine crise économique de 2008. VanDutch a connu un franc succès avec sa gamme de day-boats à l’étrave droite. Les modèles 30, 55 et surtout son best-seller le 40’ auront marqué toute une époque. Désormais italienne, la marque s’apprête à profiter du "boom" du day-boat en Europe pour donner naissance à de nouveaux modèles.

Nautisme Article

Toujours dans l’univers du yachting, une page se tourne avec le rachat probable de Perini Navi, en difficulté financière, par Sanlorenzo. Le groupe italien (qui vient d’annoncer en même temps l’agrandissement de ses sites de production à La Spezia) a ouvert des négociations avec le mythique constructeurs de voiliers de luxe pour devenir un actionnaire majoritaire. Affaire à suivre.

En France, pour faire face aux risques d’un choc économique, la Fédération des Industries Nautiques (FIN) demande l’affectation d’une part de la fiscalité de la plaisance. « Après deux mois d’arrêt, les 5 500 entreprises de la filière nautique abordent la prochaine saison, très fragilisées. Si une reprise en demi-teinte s’amorce actuellement, elle ne doit pourtant pas occulter la réalité des risques à venir » concède la FIN. « La fiscalité acquittée par les plaisanciers (DAFN et Permis Plaisance) est évaluée à 70 millions d’euros par an. Nous demandons au Gouvernement d’en affecter exceptionnellement 25% pour aider la filière à faire face au choc économique.

A la loupe, on ressent une forme de fébrilité chez les professionnels du secteur : équipementiers, importateurs, sociétés de services et bien sûr chantiers. Dernier exemple en date, le constructeur de catamaran Nautitech (Groupe Bavaria) joue la prudence et affirme négocier un plan de sauvegarde de l’emploi pour faire face au ralentissement économique.

D’autres y voient quelques opportunités. La semaine dernière, la marque tricolore de bateaux à moteur White Shark est passée dans le giron de French Boat Market, une PME française qui distribue plusieurs marques. Et dans le nautisme, on peut parier sur d’autres annonces « économiquement tonitruantes » d’ici la fin de l’été !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.