METS 2022 : quelles nouveautés à retenir ?

Equipements
Vendredi 25 novembre 2022 à 6h33

Le METS (Marine Equipement Trade Show) qui s’est tenu du 15 au 17 novembre à Amsterdam est le plus grand salon mondial de l’équipement nautique. Cette année, 1400 exposants représentant 26 pays ont répondu présents. La France avec 117 exposants est pour la deuxième année consécutive le pays le plus représentatif au sein des 4 secteurs du salon (marine équipement, construction et matériel, marina et super yacht). Pour les fabricants français d’équipement qui exportent 80% de leur production, c’est un rendez-vous incontournable.

©Albert Brel
Le METS (Marine Equipement Trade Show) qui s’est tenu du 15 au 17 novembre à Amsterdam est le plus grand salon mondial de l’équipement nautique. Cette année, 1400 exposants représentant 26 pays ont répondu présents. La France avec 117 exposants est pour la deuxième année consécutive le pays le plus représentatif au sein des 4 secteurs du salon (marine équipement, construction et matériel, marina et super yacht). Pour les fabricants français d’équipement qui exportent 80% de leur production, c’est un rendez-vous incontournable.

Karver pour ses nouveaux enrouleurs KRS abandonne les versions course ou croisière et opte pour une version unique toutes options (gaines elliptiques, double gorge, tambour démontable, …). Les plastiques sont bio sourcés et les mécanismes renforcés. Sur les emmagasineurs KF, la fibre de carbone est remplacée par des fibres de lin et les chapes en aluminium le sont par des chapes en inox moulées. Le kit de trinquette KJSK, ensemble comprenant un bloqueur haute charge à 3 mâchoires KJC installé sur un support prêt à fixer sur le pont par lashing ou par cardan, a été sélectionné pour le concours d’innovation et de design du METS.

Nautisme Article
Emmagasineur KF V3© Karver

Le groupe Wichard / Profurl a adopté le principe multimoteurs pour l’emmagasineur électrique. Il convient aux codes sails inférieurs à 140 m². Il est livré avec un kit complet (relais, disjoncteur, câble, etc.). La mise en place est aisée grâce au mousqueton en bas et à l’accroche rapide du point d’amure du gennaker. Comptez 45 secondes pour l’enroulement d’un gennaker de 140m², ce dernier peut s’effectuer (option) à l’aide d’une commande filaire ou d’une télécommande radio sans fil. Coté accastillage, Wichard complète sa gamme avec une main de fer livrée avec un cordage de 4 à 6 m, des poulies ouvrantes textile de fortes charges de travail (9 et 15 tonnes), des manilles longues, des cadènes à coller et des cadènes articulées avec filoirs.     

Nautisme Article
Emmagasineur motorisé© Profurl
 

Ino-Rope développe depuis plus de 5 ans dans son unité de production de Concarneau des poulies et des accroches en fibres textile high-tech. Parmi celles-ci, nous trouvons la poulie à faible friction Ino-Block ainsi que l’Ino-Ending intégrée au câble ce qui permet de réduire les connexions et les risques. A noter également, des loop en Dyneema, des padeye, des anneaux de friction et la réalisation de produits sur mesure pour tous type de bateaux.

Nautisme Article
Poulie© Ino-Rope

Les bateaux neufs sont bien souvent emballés sous film pour le stockage avant livraison. Cette solution, proposée par Ripack (film et pistolet thermique), peut également être utilisée pour protéger un bateau lorsqu’il est à sec pour une longue période d’hivernage.

NVEquipment pense aux petites unités avec des capotes de descente conçues pour les monocoques à partir de 32 pieds. Elles sont compactes et s’adaptent sur roof plat ou sur roof galbé pour protéger des embruns l’entrée de la descente. Peu encombrante, légère, dotée de larges vitrages à l’avant, sur les côtés et au-dessus, elle permet de naviguer le capot ouvert. Les points forts sont : l’avant ouvrant roulable vers le bas pour ventiler facilement la descente, le vitrage sur le dessus pour surveiller la bôme, la grand-voile et la tête de mât en position assise dans la descente, le renfort amovible sur le dessus de l’arceau arrière pour protéger la toile de l’usure si frottement de la bôme. Prix entre 600 et 800 euros, livraison en 72 heures.

Nautisme Article
Capote de descente© NVEquipement

Ewincher, en cinq ans, cette société a vendu plus de 4000 manivelles électriques. Fort de cette expérience, elle a créé et présenté au METS en avant-première : EwinchControl une nouvelle génération de motorisation des winchs. Celle-ci peut s’adapter à toutes les marques de winchs des tailles 35 à 70. Elle permet un contrôle de la manœuvre (vitesse variable et affichage en temps réel des tensions sur les cordages), possède un limiteur de couple personnalisable et son installation électrique est simplifiée.

Nautisme Article
EwinchControl© Ewincher

Goïot, spécialiste d’ensemble de gouverne pour monocoque et multicoque, propose un nouveau modèle de colonne de barre qui intègre une console pour les instruments. Celle-ci d’un design épuré peut convenir à tout type de bateau.

Nautisme Article
colonne de barre qui intègre une console pour les instruments© Goïot

Pour minimiser le câblage à bord, Cristec propose une unité d’énergie qui regroupe dans un même boîtier : un chargeur de batteries ainsi que la protection et la distribution du courant alternatif 230 volts. La protection utilisateur se compose d’un disjoncteur différentiel et les sorties sont protégées par 2 à 6 disjoncteurs magnétothermiques. Le chargeur Ypower permet de recharger de 3 à 4 parcs de batteries et est compatible avec toutes les technologies y compris le Lithium.

Nautisme Article
Unité d'énergie© Cristec

Synapseo développe à Nivillac (56130) des ensembles de propulsion électrique et de safran électrique. La motorisation complète Kywat comprend tous les éléments pour le montage (écran de contrôle, panneau de commande, manette, câbles et bornier). Le Kypouss est un système venant s’intégrer au safran.

Nautisme Article
Synapseo à bord© Synapseo

Le Yachtsense proposé par Raymarine est un routeur 4G qui permet d’organiser la connectique des réseaux du bord et l’accès à internet. Plus de manipulation à effectuer, il assure, au port comme en navigation, automatiquement le transfert de données entre le wifi et le réseau mobile GSM 4G.

Nautisme Article
YachtSense© Raymarine

L’an dernier Garmin présentait une balise Iridium l’Inreach. Pour répondre à un plus large public, un nouveau modèle est proposé, l’Inreach mini. On y retrouve toutes les fonctions de messageries (courriel, SMS), le suivi de route, la météo et le SOS pour la sécurité. De dimensions et d’un poids réduits (112 gr), il est comme le précédent modèle autonome (46 jours avec message ou un point toutes les 30 minutes). Et ce grâce au réseau satellitaire Iridium (application IOS et Android), sur l’ensemble du globe y compris les océans. Sur le boîtier, on trouve un écran qui permet d’afficher toutes les fonctions (menus, navigation), la validation en est assurée par un clavier (3 touches).

Nautisme Article
InReach© Garmin

Vetus consolide sa position avec ses deux motorisations électriques E-POD (version compacte) et E-LINE. Cette dernière avec arbre d’hélice en ligne est équivalente à des moteurs thermiques de 5 à 22 HP et convient à des bateaux de 4 à 11 mètres déplaçant au maximum 7 tonnes. L’E-POD est équivalent à 20 HP (thermique) et convient à des bateaux jusqu’à 11 m (7 tonnes). Dans sa conception, la motorisation E-LINE est proche d’une propulsion thermique avec ligne d’arbre. Alors que l’E-POD est un ensemble complet (moteur, support, refroidissement, inverseur, embrayage, hélice). Cet ensemble compact libère de la place dans le compartiment moteur. En pratique, E-LINE est bien adapté à la remotorisation d’un bateau possédant un moteur thermique avec ligne d’arbre tandis que l’E-POD est plutôt destiné à une première monte chantier.

Nautisme Article
E-Line© Vetus

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…