Quand Kito de Pavant sort les Griffes !

Glisse
Mardi 19 mai 2020 à 8h30

Figure de la course au large, le navigateur méditerranéen lance un défi à tous les accros de vitesse à la voile en mal de sensations fortes : les Griffes du Lion ! Quatre parcours chronométrés au départ de Port Camargue qui permettront à tous les sportifs de s’exprimer, quelle que soit leur discipline : du kitesurf aux maxi-trimarans, avec ou sans foil(s), en solo ou en équipage. Entretien.

©TJV/Presse
Figure de la course au large, le navigateur méditerranéen lance un défi à tous les accros de vitesse à la voile en mal de sensations fortes : les Griffes du Lion ! Quatre parcours chronométrés au départ de Port Camargue qui permettront à tous les sportifs de s’exprimer, quelle que soit leur discipline : du kitesurf aux maxi-trimarans, avec ou sans foil(s), en solo ou en équipage. Entretien.

D’où vient cette idée des Griffes du lion ?

« Depuis longtemps, nous cherchions à créer un événement sportif pour contenter toutes les personnes qui naviguent en Occitanie que ce soit les kitesurfeurs, les véliplanchistes et même les propriétaires de beaux bateaux. Notre région demeure parfois un peu le parent pauvre de la course au large. Or, nous avons ici deux valeurs inestimables pour la voile : la Tramontane et le Mistral ! D’où l’idée de rassembler, en toute liberté et dans un événement pérène, toutes les facettes de la voile et des sports de glisse. Les conditions sont bonnes pour se défier les uns les autres. Le monde de la voile évolue beaucoup avec des engins incroyables comme des moth à foils qui vont à des vitesses folles, des planches, des kites, etc. De gros bateaux naviguent aussi dans la région et viennent de loin. Je pense à des multicoques comme le MACIF de François Gabart. Nous avons un terrain de jeu formidable en Méditerranée ! »

Cela s’adresse à quel type d’embarcations ?

« A toutes sortes d’embarcations ! Cela va de la planche à voile au kitesurf en passant par le petit voilier à foil et tout ce qui est autorisé ou presque. J’ai eu récemment au téléphone le team du multicoque Leader Actual mais également l’équipage de Comanche qui est arrivé à La Ciotat en France par cargo depuis Sydney. Le maxi devait participer à des courses comme la Giraglia ou la Palerme-Monaco et se retrouve en Europe sans rien car toutes les courses sont annulées à cause du virus. Il est donc intéressé par nos défis comme d’autres beaux voiliers de course… »

Quels seront les parcours et les catégories au programme ?

« Nous proposons deux types de parcours : les inshore pour les engins de plage et puis les tracés offshore pour les bateaux de course au large tels qu’on les connaît aujourd’hui. En Méditerranée et dans cette dernière catégorie, nous avons de nombreux prétendants avec des bateaux de type MOD 70, des monocoques de prestige, les Ultimes ou encore les IMOCA, une fois qu'ils auront bouclés le Vendée Globe. A un moment donné, tous ces bateaux ont besoin de faire parler d’eux sur des choses différentes que les courses et surtout d’une manière plus autonome. Pour homologuer les records, on va compter sur les tracés ou les balises GPS et mettre un système de pointage par les capitaineries, les sémaphores de toute la côte méditerranéenne. Il en existe beaucoup. Avec les balises GPS, on pourra aussi bien entendu suivre les trajectoires et les runs. Nous prévoyons plusieurs catégories et allures. En monocoque on va plafonner à 20 nœuds, en planche ou en kite on va même dépasser les 40 nœuds. Si les fameux SailGP viennent cette année, on devrait frôler les 45 nœuds en pointe sur des parcours rapides. J'ai déjà prévu également une catégorie particulière pour les catamarans de croisière rapide et pourquoi pas une catégorie pour les yachts de tradition. On va découvrir tous les inscrits et prétendants au fil du temps. C’est tout l’intérêt de ce nouveau projet ! »

Nautisme Article
© Les Griffes du Lion/R.Cristol

Les parcours des "Griffes du Lion" : 

Quatre parcours de vitesse au départ du golfe du Lion, dont le nom trouverait son origine en référence au pic Saint-Loup, premier amer (repère) visible par les bateaux qui doublent les marais de Camargue pour s’engager dans le vaste golfe sableux. Lorsque rugissent le Mistral et la Tramontane, l’aspect inquiétant de sa crête rappelle un lion couché et aurait inspiré une tradition maritime…

La Tartine Cup : un sprint de 22 milles entre la Pointe de l’Espiguette au Grau-du-Roi et la pointe de Beauduc (site naturel de Camargue) sur la commune d’Arles.

Le Run du Lion : un marathon de 87 milles entre la Pointe de L’Espiguette au Grau-du-Roi et le Cap Bear, à l'est de la commune de Port-Vendres.

La Dragonera : tout schuss vers le sud sur 250 milles entre la Pointe de l’Espiguette au Grau-du-Roi et l’ile Dragonera, à l’ouest de Majorque dans l’archipel des Baléares. Réservé aux catégories offshore.

La Route des Pyramides : un clin d’œil de 1500 milles entre les pyramides de la Grande Motte et les pyramides d’Égypte. L’arrivée sera jugée devant l’emplacement du Phare d’Alexandrie la 7ème des 7merveilles du Monde Réservé aux catégories offshore.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.