Jeanneau Sun Odyssey 410 : le voilier walkaround

Vendredi 6 septembre 2019 à 6h48

En reprenant le concept de la circulation sans obstacle apparu sur les 490 et 440 l’année dernière, le SO 410 renforce la voie vers une utilisation plus aisée. Associé à une nouvelle carène plus large et puissante et des aménagements malins, un vrai succès lui est promis.

©Guillaume Gauter
En reprenant le concept de la circulation sans obstacle apparu sur les 490 et 440 l’année dernière, le SO 410 renforce la voie vers une utilisation plus aisée. Associé à une nouvelle carène plus large et puissante et des aménagements malins, un vrai succès lui est promis.

Derrière ses airs de croiseur moderne stéréotypé, le nouveau 410 cache un véritable concentré d’innovations et d’astuces. Pas faciles à détecter du premier coup d’œil, ces particularités qui rendent la navigation plus accessible, plus confortable et plus véloce sont bien présentes un peu partout sur le bateau. Afin de limiter le poids du lest, la stabilité de forme a été améliorée avec un bouchain intégral très bas et des sections larges sur l’arrière. La table de cockpit extensible et sur vérins est déportée pour favoriser la circulation vers l’espace de manœuvre arrière.

Nautisme Article
Afin de limiter le poids du lest, la stabilité de forme a été améliorée avec un bouchain intégral très bas et des sections larges sur l'arrière.

Une ligne de flottaison innovante

Nautisme Article
La table de cockpit extensible et sur vérins est déportée pour favoriser la circulation vers l'espace de manoeuvre arrière.

Pour le passage dans la houle ainsi que plus de souplesse à la barre, le brion émerge de la ligne de flottaison de 60 cm et l’étrave inversée allège le pont sur la pointe avant. Ces caractéristiques architecturales ne profitent pas qu’au seul comportement en mer, mais aussi à l’ergonomie et l’espace intérieur. Le pont à niveau variable de ses grands frères a pu être intégré, non sans une étude préalable du gabarit au centimètre près, sur une maquette polystyrène grandeur nature. Jean-Marc Piaton, à qui le design intérieur a été confié, ne s’en plaint pas et a profité des opportunités ainsi offertes. Afin de jouir d’une belle salle de bains, le lit rectangulaire de la cabine avant est placé diagonalement, libérant ainsi de grands équipets en tête de lit. Les cabines arrières ne souffrent nullement de la forme creusée des passavants et sont pourvues de multiples équipets de part et d’autre de la couchette.

Un intérieur astucieux

Nautisme Article
L'ambiance chaleureuse du coin repas déporté à tribord est renforcée par l'absence d'épontille au milieu de la table et les boiseries en teck naturel ou cèdre gris. © Bertrand Duquenne

Mais c’est au carré que revient la palme de l’ingéniosité avec cette banquette servant au besoin, d’assise, de couchette ou de méridienne selon le moment. L’ambiance chaleureuse du coin repas déporté à tribord est renforcée par l’absence d’épontille au milieu de la table et les boiseries en teck naturel ou cèdre gris. La cuisine est un modèle du genre. Bien calé devant la gazinière, on  accède à tous les équipets et tiroirs sans bouger. Les deux plans de travail permettent la préparation des mets dans les meilleures conditions. Pas moins de 17 rangements dans cet espace qui peut recevoir toutes les denrées nécessaires à de belles croisières. Beaucoup de vide-poches et prises USB sont disposés çà et là pour matcher avec nos besoins modernes.

Nautisme Article
Afin de jouir d'une belle salle de bains, le lit rectangulaire de la cabine avant est placé diagonalement, libérant ainsi de grands équipets en tête de lit.© Bertrand Duquenne

Une mauvaise insonorisation du moteur

Sous voiles, le comportement est bien équilibré. Le triangle avant est équipé d’un solent auto-vireur ou à faible recouvrement et d’un Gennaker qui peut éventuellement se stocker dans la grande baille à mouillage. Par 9 nœuds de vent, nous atteignons 7 noeuds au près, ce qui est très honorable. Il est toujours possible d’opter pour le gréement performance rajoutant 60 cm de guindant et 10% de surface au près. La barre reste douce en toute circonstance et grâce au bi-safran, le contrôle reste toujours facile. Équipé du moteur optionnel de 45 ch au lieu de 40 en standard, la vitesse de croisière est de 7,5 nœuds mais l’insonorisation mériterait un traitement plus attentif.

Les +

Ergonomie inédite pour cette taille

Bon équilibre et facilité des manoeuvres

Aménagement spacieux et cosy

Les -

Insonorisation moteur insuffisante

Cuisine exiguë pour deux personnes

Notre avis

Ce 40 pieds explore de nouvelles fonctionnalités dans le plan d’aménagement le rendant à la fois plus spacieux, plus cosy et pratique à vivre. La configuration du plan de pont apporte de réelles facilité et sécurité de déplacement à bord. Ce concept architectural n’enlève rien à l’habitabilité intérieure des cabines et aux performances. Gagnant-gagnant.

Nautisme Article
Équipé du moteur optionnel de 45 ch au lieu de 40 en standard, la vitesse de croisière est de 7,5 nds mais l'insonorisation mériterait un traitement plus attentif.© Guillaume Gauter

Fiche technique :

Longueur : 12,35 m

Maître bau : 3,99 m

Déplacement lège : 8 t

Capacité carburant : 195 l

Capacité eau : 530 l

Cabines : 3

Couchages : 8

Motorisation std/opt : Yanmar SD 40/45 ch

Tirant d'eau haut : 2,14 m

Surface au près : 80,40 m2

Architecte : Marc Lombard

Chantier : Jeanneau (France)

Prix : à partir de 165 000 € HT / version essayée : 206 530 € HT

Quelques options

Moteur Yanmar 45 ch suppl. : 1 800 € HT

Foc auto-vireur : 1 290 € HT

Climatisation : 11 680 € HT

Passavants teck : 13 970 € HT

Retrouvez l'intégralité de notre hors-série spécial Cannes Yachting Festival par ici !

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.