DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec

Lancement officiel de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, pour les 138 marins avant le départ

Route du Rhum
Mercredi 21 septembre 2022 à 16h04

En 44 ans d’histoire, jamais il n’y a eu autant de skippers à s’élancer sur La Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Pour le 12e chapitre de la plus mythique des courses transatlantiques, ils seront 138 solitaires au départ de Saint-Malo à destination de la Guadeloupe. Ce mercredi, sur la scène du théâtre Mogador à Paris, ils avaient répondu présents pour la conférence de presse officielle aux côtés du groupe Télégramme - propriétaire de l’épreuve – de la Région Guadeloupe - Partenaire Majeur Exclusif - des partenaires principaux – la Ville de Saint-Malo, la Région Bretagne et le CIC, des partenaires officiels, des organisateurs et des médias. De quoi lancer le compte-à-rebours avant cette nouvelle édition tant attendue dont le coup d’envoi sera donné le 6 novembre prochain à Saint-Malo, à 13h02.

Route du Rhum - Destination Guadeloupe ©Alexis Courcoux
En 44 ans d’histoire, jamais il n’y a eu autant de skippers à s’élancer sur La Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Pour le 12e chapitre de la plus mythique des courses transatlantiques, ils seront 138 solitaires au départ de Saint-Malo à destination de la Guadeloupe. Ce mercredi, sur la scène du théâtre Mogador à Paris, ils avaient répondu présents pour la conférence de presse officielle aux côtés du groupe Télégramme - propriétaire de l’épreuve – de la Région Guadeloupe - Partenaire Majeur Exclusif - des partenaires principaux – la Ville de Saint-Malo, la Région Bretagne et le CIC, des partenaires officiels, des organisateurs et des médias. De quoi lancer le compte-à-rebours avant cette nouvelle édition tant attendue dont le coup d’envoi sera donné le 6 novembre prochain à Saint-Malo, à 13h02.

C’est le temps des sourires, des retrouvailles et des rêves plein la tête. Ce mercredi, à Paris, le théâtre Mogador a rassemblé tous les skippers qui participeront à La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, des plus titrés aux plus intrépides, des plus expérimentés aux plus aventureux. Par leur présence, leur motivation et leur enthousiasme, ils démontrent plus que jamais l’attractivité et la vitalité de cette course au large mythique et pour cause : ils seront 138 sur la ligne de départ, un record de participations en 44 ans d’existence. Ce 21 septembre, les marins des six classes se sont réunis pour la traditionnelle photo, qui marque le début des festivités, à 46 jours du grand départ.

Un concentré d’émotions

Cette 12e édition, dont le départ sera donné le 6 novembre avec l’ouverture de la ligne devant Saint-Malo au cœur de la Région Bretagne, promet un concentré d’émotions pour le grand public et les passionnés. Elle réunit les skippers les plus performants et les équipes les plus prestigieuses qui, depuis quatre ans s’activent pour optimiser leurs bateaux sur tous les aspects et pour les faire gagner en performance. La force de cette transatlantique, c’est également de faire se côtoyer une multitude de profils de marins. Aux côtés des plus renommés, de nombreux amateurs s’élancent pour le rêve d’une vie. Eux n’ont pas compté leurs heures pour concilier le quotidien avec la préparation de leurs bateaux, un contre-la-montre de chaque instant pour s’aguerrir aux aléas du large.

Un plateau toujours plus international

Sur la ligne de départ, il y aura 8 engagés chez les Ultims et autant en Ocean Fifty. 37 IMOCA seront de la partie, 55 Class40 ainsi que 16 dans la catégorie Rhum Multi et 14 en Rhum Mono. Parmi les concurrents, 5% sont des femmes (7 engagées), présentes en IMOCA, en Class40 et en Rhum Mono. Le plateau est aussi l’illustration de l’internationalisation de la course au large. En effet, 14 nationalités seront représentées, dont un skipper japonais et un skipper chinois. Au total, 20% des participants sont étrangers. Par ailleurs, la moitié des skippers français sont résidents ou originaires de Bretagne d’où sera donc donné le départ. On compte également 6% de Guadeloupéens parmi les concurrents.

Des nouveautés pour vivre le départ encore plus intensément à Saint-Malo à partir du 25 octobre

Comme tous les quatre ans, Saint-Malo s’apprête à vivre au rythme de ce grand évènement pendant les 13 jours de village qui précèdent le départ. Tout est réuni afin que l’expérience soit la plus inoubliable pour les centaines de milliers de spectateurs attendus. Ainsi, dans un village grand public gratuit et ouvert à tous, plus long d’un jour (13 au lieu de 12) d’une superficie de 70 000 m2 (soit 15% de superficie en plus par rapport à la dernière édition), avec la flotte regroupée le long des quais emblématiques de la course, aux pieds d’Intra-Muros et du Palais du Grand Large.

Pour la première fois, les Ultims seront amarrés aux côtés des autres participants au cœur de la cité dans les bassins Vauban et Duguay-Trouin. Les visiteurs pourront les admirer depuis les quais ou du haut de la Grande Roue CIC - Le Télégramme installée pour l’occasion à l’entrée du village.

Parmi les innovations de cette année, les concurrents paraderont à proximité des côtes malouines et dans les écluses au moment de rentrer dans les bassins afin de faire découvrir leurs bateaux aux passionnés et aux curieux. Ces derniers pourront admirer les Ultims et les Ocean Fifty le mardi 25 octobre, les IMOCA le mercredi 26, les Class40 le vendredi 28 et les Rhum Multi et Mono le samedi 29. À l’arrivée en Guadeloupe également, les festivités s’annoncent grandioses autour du village du Mémorial ACTe, lieu de culture et de mémoire, où se rejoindront marins, médias et grand public du 11 novembre au 4 décembre. Mais aussi dans les villages de la Marina du Bas-du-Fort du 11 au 27 novembre et à Basse-Terre du 10 au 13 novembre. Enfin, les concurrents paraderont, après leur arrivée, dans les eaux paradisiaques des îles de Guadeloupe.

Des grands partenaires pleinement mobilisés

Si les 138 marins engagés sur cette 12e Route du Rhum - Destination Guadeloupe vont constituer un tableau d’exception, ils peuvent compter sur la mobilisation sans faille des partenaires, pour donner corps à leurs rêves et leurs ambitions transatlantiques. La Région Guadeloupe, Partenaire Majeur Exclusif, sera présente à Saint-Malo, invitant les visiteurs au voyage, et offrira aux concurrents le sublime cadre de ses îles pour l’arrivée. La Ville de Saint-Malo et ses équipes accueilleront les skippers, leurs teams, les médias et le grand public pour 13 jours de fête et de communion autour de cette magie du Rhum. Propriétaire du port de départ, la Région Bretagne et les Bretons seront les plus fervents supporters de cette flotte record et historique de femmes et d’hommes qui prendront le large, poussés par le dynamisme de tout un territoire. Enfin, pour sa première « participation » à La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, le CIC, banque des territoires au service de l’économie locale, s’associera à ce formidable défi océanique sur la base d’un socle de valeurs communes fortes fait d’esprit d’entreprise, de dépassement de soi et d’engagement sociétal.

 

Plus que jamais, La Route du Rhum - Destination Guadeloupe s’annonce comme le rendez-vous incontournable de l’année, un feuilleton que les marins ont plus que jamais hâte de débuter.

Rendez-vous est pris dès le 25 octobre à Saint-Malo et à partir du 11 novembre en Guadeloupe.

METEO CONSULT sera pour cette édition encore le partenaire météo de cette course mythique. Vous pourrez retrouver toutes les prévisions sur le site marine.meteoconsult.fr.

 

Ils ont dit :

Francis Joyon (IDEC), vainqueur de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018 en Ultim, remet son titre en jeu

« C’est un souvenir incroyable ! Pas du fait que j’ai gagné, mais surtout de la lutte mano a mano avec François Gabart. On part début novembre, c’est l’inconnue météo. C’est une course qui est très forte à ce niveau-là. C’est quand même 15 tonnes de bateau qui s’élèvent au-dessus de l’eau et malgré l’état de la mer, ça rend les choses fascinantes ! »

 

Paul Meilhat (Biotherm), vainqueur de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018 en Imoca, remet son titre en jeu

« Il y a 4 ans, quand j’ai gagné La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, il y avait beaucoup de joie et de bonheur. Ce sont 4 ans de souvenirs qui remontent : la famille, les amis, les proches… Ce sont des moments extraordinaires.

L’intensité est très forte, c’est un sprint qui dure 10 jours. Ceux qui partent mal n’ont pas la chance de revenir derrière. Il faut trouver le petit curseur, ne pas casser au début et maintenir un rythme très élevé. Depuis le dernier Vendée Globe, la flotte Imoca est exceptionnelle et les meilleurs marins du monde vont se confronter ! »

 

Armel Tripon (Les P'tits Doudous), vainqueur de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018 en Ocean Fifty, remet son titre en jeu

« Le Rhum c’est un peu une drogue, c’est une course qui me galvanise : une victoire c’est une sorte de consécration. Elle est inscrite dans l’imaginaire de tous les navigateurs. Cette course est d’une rare intensité. Cette année, le niveau monte, il y a de plus en plus de concurrents, des marins très motivés, acharnés… Le plateau est beau ! »

 

Yoann Richomme (Paprec – Arkea), vainqueur de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018 en Class40, remet son titre en jeu

« J’ai gagné l’édition 2018 et ça fait partie des grosses pierres qui ont construit ma carrière. La Route du Rhum, c’était un rêve, la course que l’on suit quand on est gamin. Il y a un historique de dingue ! C’est l’engagement du début qui est hyper fort, hyper intense. Il faut vraiment se donner à fond les 5, 6 premiers jours. La Class40, c’est la plus grosse des catégories, près de la moitié de la flotte avec des bateaux assez sensationnels. Ça nous promet un beau match ! »

 

Philippe Poupon (Flo), Vainqueur de La Route du Rhum 1986, inscrit en Rhum Multi

« Il est évident que quand on gagne La Route du Rhum ça marque ! C’est une course qui a lieu tous les 4 ans donc il faut réussir à mettre son nom sur la liste des vainqueurs. Ce n’est pas facile ! Un homme ou une femme qui part seul sur un bateau ça émeut, ça fait rêver. On sait que c’est une course qui est dure, qui peut être très dure. On est seul sur des engins incroyables, ça impressionne. La course s’est fait sa légende, la première en 1978, un petit trimaran qui double un grand monocoque, de quelques secondes, c’est magique. »

 

Willy Bissainte (Tradysion Gwadloup), skipper Guadeloupéenn, inscrit en Rhum Mono

« La Route du Rhum – Destination Guadeloupe arrive chez moi en Guadeloupe. Pour moi, c’est la plus belle chose. C’est quelque chose de magique. Cette course, c’est l’aventure ! On va passer presque trois semaines en mer.

Les Rhum Mono, c’est la classe des bateaux anciens, la classe des amateurs, la classe accessible pour des gens comme moi qui ne sommes pas des professionnels et qui n’avons pas de gros budgets. C’est l’origine de la Route du Rhum ! »

 

 Edouard Coudurier, Président Directeur Général du Groupe Télégramme

« L’enjeu du Groupe Télégramme est d’assurer au mieux la réussite de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, événement majeur d’OC Sport Pen Duick, en respectant l’esprit et la magie, tout en le faisant évoluer qualitativement, en association avec les partenaires publics, privés, coureurs, armateurs, médias, qui contribuent tous à la réussite de la course. C’est aussi une responsabilité importante, sur l’eau et à terre, tant en termes de sécurité que de respect de l'environnement. Car La Route du Rhum - Destination Guadeloupe est un événement qui rassemble 2 millions de personnes sur site et beaucoup plus à travers les médias.

Le Télégramme est un acteur de la Bretagne : à ce titre, organiser l’événement le plus important de Bretagne, mettre en valeur ses talents et ses entreprises réunies à Saint-Malo est une fierté et une responsabilité. Nous sommes également le média de la mer, qui est présente chaque jour dans ses colonnes (pour ne pas dire dans ses veines). À l’occasion de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, Le Télégramme assure une couverture complète de la course sur ses différents supports, de l’aspect historique à l’aspect sportif, avec de nombreuses vidéos. Il réalise également le programme officiel, en association avec Le Point, diffusé dans toute la France. Toutes nos équipes, media et organisation, sont sur le pont pour assurer le succès de cette édition 2022 ! »

 

Joseph Bizard, Directeur Général d’OC Sport Pen Duick

« C’est une grande fierté pour nous chez OC Sport Pen Duick de voir le plateau de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe réunie ici à Mogador, alors même que dans quelques semaines, les marins entreront sur la scène océanique pour nous proposer un spectacle inoubliable, sensationnel. Avec 138 marins au départ, cette nouvelle édition tient déjà de nombreuses promesses et s’imposera à nouveau comme la plus belle épreuve transatlantique en solitaire. Course historique devenue événement majeur, elle constitue aussi une formidable aventure collective portée par l’engagement et le soutien de l’ensemble de nos partenaires. A la Région Guadeloupe - Partenaire Majeur Exclusif, à ses partenaires principaux- Saint Malo, La Région Bretagne et le CIC, aux partenaires historiques et aux nouveaux venus, nous adressons nos remerciements sincères et nous réjouissons d’écrire ce douzième chapitre avec eux. Au grand public, nous donnons rendez-vous le 25 octobre pour l’ouverture du village de Saint-Malo pour goûter à la magie du Rhum, suivre le grand départ le 6 novembre à 13h02 et naturellement en Guadeloupe pour la célébration des arrivées des marins. »

 

Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe

« La Route du Rhum - Destination Guadeloupe est une formidable épopée sportive et humaine qui depuis maintenant 44 ans aura scellé une légende commune entre Saint-Malo et la Guadeloupe. Il apparaît comme une évidence pour nous, de nous mobiliser avec beaucoup d’enthousiasme pour cette 12ème édition. Une édition que nous abordons comme un véritable catalyseur pour poursuivre le développement de notre économie bleue.

Mais La Route du Rhum - Destination Guadeloupe c’est aussi une histoire d’hommes et de femmes qui, le temps d’une course transatlantique partagent un horizon commun.

C’est avec un immense bonheur que nous participons à ce nouveau temps fort, qu’est la présentation des 138 skippers. Les voir tous réunis ce jour illustre un symbole d’unité, de solidarité, mais c’est aussi l’expression pour chacun d’une grande fierté. Dans quelques semaines, ces femmes et ces hommes seront face à eux même et ils défieront la grande bleue. Qu’ils sachent qu’à leur arrivée en Guadeloupe nous serons là pour les accueillir et que chacun d’entre eux sera célébré. »

 

Gilles Lurton, Maire de Saint-Malo et Président de Saint-Malo Agglomération

« 138 bateaux dans les bassins du port de Saint-Malo. 13 jours de festivités. 70 000 m2 de village. 20 skippers malouins. Cette 12ème édition de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe est celle de tous les records. Depuis plusieurs mois, Saint-Malo et son agglomération s’y préparent… Tous les services de la Ville et du territoire, les bénévoles, les hôteliers, les commerçants, les Malouines et les Malouins sont mobilisés autour de cette course mythique. À Saint-Malo, nous sommes enthousiastes et fiers de participer à cette grande aventure. À moins d'un mois de l’ouverture du village, Saint-Malo est prête ! »

 

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne

« À un mois de l’ouverture du village de la course à Saint-Malo, j’avoue être impatient ! Impatient d’y être, en tant que Partenaire Principal de l’événement, impatient aussi de vibrer, une fois encore et en chœur, au rythme de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe. C’est un grand honneur et une immense responsabilité pour la Région Bretagne d’accueillir cette course mythique dans son port de Saint-Malo. Les essais d’entrée d’un seul des Ultims dans les bassins de la Cité corsaire a déjà fait battre nos cœurs, imaginez, alors, comment tous vont palpiter le 6 novembre !

Je suis fier aujourd’hui de voir tant de skippers bretons prendre le départ de cette épreuve ! Fier aussi de mettre en lumière, à travers eux, l’exceptionnelle vitalité de la filière nautique bretonne. Ces marins sont à la barre de bateaux qui résultent d’une somme de prouesses technologiques développées principalement en Bretagne ; il faut en être conscient !

L’image qui me restera de ce 21 septembre, c’est celle des 138 skippers en lice. Elle ressemble à la Bretagne qui va bientôt les accueillir. Ce sont autant d’hommes et de femmes qui ont le goût de l’effort, de l’aventure et de l’excellence, de l’engagement, de l’audace et de la solidarité. Autant de valeurs que la Bretagne partage avec ces sportives et sportifs de haut niveau. »

 

Daniel Baal, Directeur Général du CIC

« La Route du Rhum – Destination Guadeloupe établit un record, celui de réunir autant de skippers et donc autant de bateaux, de teams, et de partenaires. 138 skippers sont donc réunis, tous de grands talents, prêts à en découdre mais dans le même temps, chanceux de prendre part collectivement à l’écriture d’un nouveau chapitre de la légende de cette course au large. L’ensemble des équipes du CIC a hâte de voir l’arrivée des premiers bateaux à Saint-Malo, l’ouverture officielle du village et les derniers échanges avec les skippers et l’ensemble des teams. Vivre cette montée en puissance lorsque l’on est partenaire principal d’un évènement, est une opportunité unique. Celle de se sentir partie prenante et engagé à construire quelque chose de fort avec le monde de la voile et l’ensemble des partenaires de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe… mais heureusement sans la pression que doivent ressentir les concurrents.

De Saint-Malo à la Guadeloupe, les attentes sont nombreuses et les passionnés trépignent à l’idée d’assister au départ de cette flotte magnifique. Nous avons tous hâte d’y être. »

DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…