Philippe Starck au service de la SNSM

Lundi 17 décembre 2018 à 12h28

Le célèbre designer français signe en collaboration avec une start-up la conception du DIAL, un bracelet intelligent avec balise GPS étanche qui pourrait sauver des vies en mer...

En cas d'urgence, le plaisancier transmet des alertes géolocalisées par simple pression sur le bouton du DIAL ou en cas de franchissement d'un périmètre prédéfini par l'utilisateur. ©© Vincent Rustuel
Le célèbre designer français signe en collaboration avec une start-up la conception du DIAL, un bracelet intelligent avec balise GPS étanche qui pourrait sauver des vies en mer...

Au Nautic de Paris, la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) a présenté pour la première fois au public un nouveau système baptisé DIAL. Ce Dispositif Individuel d'Alerte et de Localisation est constitué d'une balise GPS étanche insérée dans un bracelet en silicone confortable et hautement résistant. Le DIAL permet aux pratiquants d'activités nautiques d'alerter les secours et d'être localisés en temps réel.

Pour ce projet, la SNSM a fait appel à ido-data, une start-up spécialisée dans le développement d'objets connectés et à Philippe Starck pour la partie design. On le sait, le célèbre créateur est passionné par la mer et l'univers nautique. Il a conçu le design du DIAL dont l'ergonomie confortable s'adapte à chaque poignet. Et Starck a généreusement cédé ses droits à la SNSM. «Tout instant de bonheur peut se transformer en danger » explique le designer français. «  Le DIAL, juste en appuyant sur un bouton, permet que le bonheur reste le bonheur et que la vie survive » conclue-t-il.

Nautisme Article
Le design et l'ergonomie du DIAL a été pensé et imaginé par Philippe Starck, amoureux de la mer et des bateaux.© © Vincent Rustuel

12 heures d’autonomie et étanche jusqu'à 10 mètres

Côté technique, le DIAL émet une position GPS en continue via le réseau GSM, grâce à une carte SIM multi-opérateurs insérée dans la balise et qui est utilisable dans 36 pays en Europe. Le fonctionnement est optimal sur une portée jusqu’à 10 milles nautiques et le DIAL est étanche jusqu'à 10 mètres de profondeur (mais non adapté à la pratique de la plongée). En cas d’urgence, le plaisancier peut transmettre des alertes géolocalisées par simple pression sur un bouton ou en cas de franchissement d’un périmètre prédéfini par l’utilisateur. Rechargeable sans fil, le DIAL offre une autonomie de 12 heures maximum de couverture réseau (dans de bonnes conditions), en mode normal avec remontée de données toutes les minutes.

Une application smartphone pour alerter les secours

Ce système fonctionne avec une application smartphone liant l’utilisateur et un (ou plusieurs) référent(s) à terre permettant de consulter la position et l’historique de cheminement de la balise. De même, lorsque l’alerte est déclenchée par le porteur de DIAL, elle est réceptionnée sur l’application. Le référent à terre peut ainsi prévenir les secours. Les numéros d‘urgence sont préenregistrés dans l’application smartphone afin de contacter les services adaptés sans perdre de temps (CROSS*, pompiers…). Si le porteur de DIAL est en mer, l’appel du numéro d’urgence 196 par le référent à terre déclenche l’envoi automatique d’un email sur la messagerie du CROSS. Un lien hypertexte permet au chef de quart du CROSS de géo-localiser immédiatement la balise en alerte et de suivre ses évolutions en mer.

Nautisme Article
Présentation officielle du DIAL au Nautic avec, de gauche à droite, Philippe Starck, Xavier Delagorce, Marc Sauvagnac et Francois Gabart.© © SNSM

Prix de vente du DIAL : 119 euros

La SNSM précise que le « DIAL a été pensé pour un public très large qui pratique des activités nautiques sportives ou de plaisance, ainsi que pour la sécurité des enfants sur les plages. Ce dispositif est aussi destiné aux loueurs d'équipements de loisirs nautiques pour un meilleur suivi de leur flotte et pour assister leurs clients en difficulté ». Commercialisé au prix de 119 euros incluant une balise, un bracelet, un câble, un chargeur induction et un abonnement multiopérateurs pour 80 heures d’utilisation, le DIAL est disponible sur me site internet de la SNSM : laboutique.snsm.org.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.