DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec

Route du Rhum - Destination Guadeloupe : une course au féminin

Route du Rhum
Mercredi 8 juin 2022 à 15h36

La voile est de ces rares sports où femmes et hommes concourent ensemble. Ou les uns contre les autres, si l’on préfère la compétition à l’aventure. Pourtant en plus de quarante ans, elles ne sont pas une vingtaine à avoir pris le départ de St-Malo et seulement quatorze à avoir connu le bonheur de connaître Pointe à Pitre au cœur de l’automne. Toutes, à leur manière, ont participé à inscrire un peu plus la Route du Rhum dans la légende. Route, légende, histoire, sont tous des noms féminins.

Route du Rhum 2018 : Miranda Merron, Alexia Barrier, Isabelle Joschke, Morgane Ursault Poupon, Claire Pruvot, Sam Davies ©Yvan Zedda RDR2018
La voile est de ces rares sports où femmes et hommes concourent ensemble. Ou les uns contre les autres, si l’on préfère la compétition à l’aventure. Pourtant en plus de quarante ans, elles ne sont pas une vingtaine à avoir pris le départ de St-Malo et seulement quatorze à avoir connu le bonheur de connaître Pointe à Pitre au cœur de l’automne. Toutes, à leur manière, ont participé à inscrire un peu plus la Route du Rhum dans la légende. Route, légende, histoire, sont tous des noms féminins.

Au départ de la première édition de 1978, elles sont deux, Aline Marchand et elle. Elle ? Florence Arthaud bien sûr, la fiancée de l’Atlantique comme elle titrera joliment son livre quelques années plus tard. Son histoire est indissociable de la Route du Rhum. Pour son triomphe dans l’édition de 1990 bien sûr, mais aussi pour sa liberté revendiquée haut et fort. Face au conservatisme britannique pour les inventeurs de cette course mythique et contre celui de la société envers les femmes pour celle qui, à elle seule, aurait justifié que la langue française invente un féminin pour le nom « marin ». Être la benjamine (21 ans) de l’épreuve en 1978 ne l’impressionne pas du tout. Elle revient quatre ans plus tard, pour la première fois en trimaran, plus fière que jamais d’être, comme en 1990, la seule femme sur les 46 engagés. En 1986, Louise Chambaz est également au départ, mais c’est « Flo » qui doit se détourner pour porter secours à Loïc Caradec. En vain, car elle devient malgré elle, la première témoin de la disparition d’un grand marin. Passion, rébellion, liberté, tragédie, « Flo » et la route du Rhum Rhum avaient tout pour s’entendre, à la vie, et malheureusement, à la mort. Tellement, qu’on ne saurait dire laquelle des deux a le plus fait pour la légende de l’autre.

Nautisme Article
Ellen MacArthur© Ellen MacArthur Foundation

Dame Ellen et consœurs

En 1994, le plateau est réduit avec seulement 15 skippers, tous masculins. Heureusement, quatre ans plus tard, Anne Caseneuve et Miranda Merron reprennent le flambeau. La première a, comme Florence Arthaud, participé quatre fois à la plus mythique des transats. Avant de quitter beaucoup trop tôt la planète bleue, elle l’a aussi brillamment emporté en 2014, en Classe Rhum, devant 19 mâles pourtant pas venus faire de la croisière, à l’image de Patrick Morvan, Bob Escoffier, Charlie Capelle ou encore Sir Robin Knox-Johnston en personne. Miranda la Britannique en est quant à elle à trois participations : deux en Class40 (2014 et 2018) et une en 60 pieds Imoca (2002). Cette année-là, malgré une belle course (huitième sur 17 partants) elle ne peut rien faire contre sa compatriote, une certaine Ellen MacArthur. De retour d’une superbe seconde place dans le Vendée Globe 200-2001, débarrassée de Michel Desjoyeaux parti gagner chez les trimarans Orma, elle signe une superbe victoire devant un autre Britannique, Mike Golding. Seulement 5 ans après sa première transat en Mini 6.50, quatre ans après un premier Rhum sur l’ancien 50 pieds de Pete Goss, la Britannique conclut donc son fulgurant et brillant parcours en monocoque de la plus belle des manières.

Nautisme Article
Servane Escoffier© Julien Girardot - Sea & Co

19 femmes, autant de belles histoires

Servane Escoffier ne pouvait manquer de participer au moins une fois à La Route du Rhum. Née à St Malo, la navigatrice a même récidivé pour être certaine de se faire un prénom dans cette famille de marins surdoués. Deuxième en monocoque de 50 pieds en 2006, elle avait pourtant marqué les esprits dès sa première participation. Mais la navigatrice récidive en 2010, cette fois à la barre d’un catamaran Ultim de 22.80m, longtemps mené par Philippe Jeantot qui l’a mis à l’eau en 1984, puis par Bruno Peyron. Si elle ne peut rivaliser avec le tout nouveau Groupama 3 vainqueur avec Franck Cammas, le petit gabarit relie néanmoins la Guadeloupe sur son catamaran géant en seulement 16 jours et 6 heures. Elles ne sont que dix-neuf alors nous allons citer toutes celles qui ne l’ont pas encore été, mais un mot encore pour Anne Liardet qui, après une arrivée hors-temps sur un vieux trimaran en 1990, a relevé à nouveau le défi 16 ans plus tard, sur un monocoque cette fois, de retour d’un beau Vendée Globe, finissant dans les temps cette fois-ci. Aller au bout, ce sera le leitmotiv de Sam Davies et Isabelle Joschke en novembre prochain. Contraintes à l’abandon il y a quatre ans, elles récidiveront cette année, avec en jeu leur qualification pour le Tour du Monde, ce qui ne les empêchera pas de truster les meilleures places. Elles devraient être six sur la ligne de départ de St Malo et il se pourrait bien qu’une fois encore, les filles écrivent l’histoire à la place des garçons.

Nautisme Article
Florence Arthaud en 1990© Photo AFP Marcel Mochet

Elles ont aussi participé à la Route du Rhum : Catherine Chabaud, Aurélia Ditton, Cécile Poujol, Christine Monlouis, Alexia Barrier, Claire Pruvot, Juliette Petres et Philippa Hutto Squire.

DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…